« À Ermont, le prix est le critère numéro un des acquéreurs »

Medhi Salah 01 fév 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Face à la hausse des taux d’intérêt, le prix est la première préoccupation des acheteurs immobiliers ermontois. Comme le précise Stéphane Ricou, Dirigeant de l’agence immobilière GUY HOQUET ERMONT, d’autres critères sont néanmoins considérés, à l’image de la sécurité du quartier.

Image
Un couple qui s'installe dans un appartement
Ermont possède un mélange d'immeubles neufs et anciens, variant ainsi les opportunités d'achat d'appartement. ©Jacob Lund / Shutterstock

Pouvez-vous présenter votre agence ?

Je travaille dans cette agence immobilière depuis 1988, et l’ai rachetée en 1996. J’en suis actuellement le directeur.

Quelle surface ou quel bien cibler pour du locatif ?

Un studio ou un 2 pièces. Dans une résidence récente, tout ce qui s’est vendu en défiscalisation sur les 10 dernières années, ce sont des petites surfaces. Les 2 pièces font 35 à 37 m², et les studios de 25 à 26 m². Pour vous donner un ordre d’idée, un 2 pièces de 42 m² est considéré comme grand. Au sein des immeubles neufs, certains séjour/cuisine ne dépassent pas les 21 m².

75 % des biens situés à Ermont affichent une surface comprise entre 40 et 99 m², 9 % mesurent moins de 40 m², et 16 % plus de 100 m².

Dans une copropriété un peu plus ancienne, les appartements mesurent facilement 10 m² de plus. La cuisine, faisant entre 7 et 9 m², est séparée du séjour, affichant une surface comprise entre 18 et 23 m².

Quel budget prévoir pour investir à Ermont ?

Pour un studio, le ticket d’entrée est de 140 000 €. Pour un 2 pièces, environ 200 000 €.

À Ermont, le prix de vente au m² moyen est de 3 970 €. Le prix de location au m² moyen s’élève quant à lui à 18 €, avec un minimum de 13 € et un maximum de 27 €.

Quelle est l'importance du DPE pour les acheteurs ?

Dans le neuf, les biens sont tous bien classés. Dans l’ancien, quelques clients s’intéressent à la performance énergétique, mais le prix leur fait vite oublier une mauvaise note sur le DPE.

J’ai même une petite partie de ma clientèle qui vient me voir en me disant que si un bien entre dans leur budget, même s’il est en G, ça les intéresse. Ces personnes-là recherchent des « passoires », et veulent effectuer des travaux pour ensuite les louer ou les revendre.

« La sécurité et la proximité avec les établissements scolaires sont des sujets de préoccupation pour les acquéreurs »

Stéphane Ricou, Dirigeant de l’agence immobilière GUY HOQUET ERMONT

Quelles sont les principales interrogations de vos clients ?

Le prix, bien évidemment, mais pas seulement. La sécurité et la proximité avec les établissements scolaires sont des sujets de préoccupation pour les acquéreurs. Ils revendiquent ne pas vouloir acheter un bien dans un quartier malfamé, à côté d'un immeuble HLM, etc. Ils ne souhaitent pas scolariser leurs enfants dans ces écoles-là. Avant, c’était dit à demi-mot. Maintenant, c’est exprimé clairement.  

Image
Silhouette d'homme
Stéphane Ricou
Dirigeant
GUY HOQUET ERMONT
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
Image
On observe une délocalisation d'une partie des acquéreurs à Conflans-Sainte-Honorine. © David - Adobe Stock
Près de chez vous
Conflans-Sainte-Honorine attire les acquéreurs depuis plusieurs mois, ce qui a entraîné une pénurie de biens. Pour autant, une partie d’entre eux a tendance à s’éloigner du secteur devenu trop cher, faute de biens en vente en quantité suffisante, comme le décrit Arnaud Vicenzi, gérant de l’agence Davril Immobilier à Conflans.
A la une !