« Les investisseurs parisiens temporisent face aux évolutions réglementaires »

Vincent Cuzon 13 oct 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Plafonnement des loyers, DPE… Face aux évolutions législatives, le marché parisien de l’investissement tourne au ralenti, constate Bruno Aussenac, Gérant de l’agence Arc-en-Ciel Immo.

Image
Calme plat sur le marché parisien de l’investissement.
Calme plat sur le marché parisien de l’investissement locatif. © Charday Penn – Getty Images

Quel est votre secteur d’intervention ?

Nous travaillons sur l’ensemble de la capitale ainsi que dans les villes de la petite couronne parisienne où passe le métro. Sur ce marché, les prix de vente n’augmentent plus mais ils ne chutent pas pour autant.

10 877 €/m²

C’est le prix moyen d’un logement à Paris.

La hausse des taux a-t-elle un impact sur votre marché ?

Effectivement, de nombreux acquéreurs reportent leurs projets. Toutefois, si les taux sont à la hausse, ils demeurent attractifs. Rien ne nous dit qu’ils ne dépasseront pas les 4 ou 5 % dans un ou deux ans. Mieux vaut donc profiter des taux actuels, d’autant plus que nous n’avons pas l’assurance que cette hausse des taux s’accompagnera d’une baisse des prix.

Comment se comporte le marché de l’investissement locatif ?

C’est le calme total ! Les investisseurs ont tous peur des évolutions législatives, à commencer par le plafonnement des loyers. C’est également le cas de l’interdiction progressive de la mise en location des passoires énergétiques. En effet, à Paris, nous comptons très peu d’appartements pouvant obtenir une note supérieure à E au DPE. Actuellement, un propriétaire-bailleur sur deux met en vente son bien pour ne pas avoir à faire les travaux de rénovation énergétique, qui sont souvent difficiles et coûteux à réaliser. Cela aura des répercussions majeures sur le marché locatif dans deux ou trois ans.

67 %

Deux Parisiens sur trois sont locataires leur logement.

Pourquoi déléguer la gestion à une agence ?

Au sein de notre agence, nous recherchons les locataires pour nos clients propriétaires-bailleurs puis nous déléguons la gestion locative à une agence avec laquelle nous travaillons. Nous accompagnons les investisseurs dans cette démarche car nous sommes persuadés qu’il est préférable de confier la gestion locative de son bien à un professionnel spécialisé plutôt que d’opter pour l’auto-gestion. C’est la meilleure solution pour sécuriser son investissement et être protégé en cas de loyers impayés ou de dégradations de son logement.

Image
Bruno Aussenac
Bruno Aussenac
Gérant
Arc-en-Ciel Immo
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !