Alès, la capitale des Cévennes est de plus en plus attractive

Blandine Rochelle 08 juil 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Alès prend du grade depuis quelques mois, avec une demande qui se renforce et des prix qui augmentent à un rythme modéré. La ville Gardoise représente une aubaine pour les actifs issus des grandes métropoles, qui y trouvent de vastes logements avec extérieur dans un cadre agréable et pour des budgets restreints.

Image
Alès attire de plus en plus d'investisseurs. © ldgfr photos - Shutterstock
Alès attire de plus en plus d'investisseurs. © ldgfr photos - Shutterstock
Sommaire

La crise sanitaire a eu un impact non négligeable sur le marché immobilier du Gard, et notamment le marché immobilier Nîmois dans un premier temps. Les prix y ont augmenté de +6 % en un an, avec des volumes de demandes records en 2021. Par extension, avec l’instauration du télétravail et la remontée des taux d’intérêt qui a commencé, des communes comme Alès ont également gagné en attractivité.

1 805 €/m²

C’est le prix immobilier à Alès.

Un cadre de vie idéal à coté de Nîmes

À 40 kilomètres de Nîmes, Alès est une petite ville paisible, moteur d’un territoire Cévenol et située à un important carrefour touristique. Son histoire et son patrimoine riches, tout comme son écrin de nature aux portes des Cévennes, ont rendu la ville populaire avant tout auprès des vacanciers. Mais depuis quelques mois, de nouveaux acquéreurs franchissent la porte des agences. Ils proviennent des grandes agglomérations pour une part grandissante d'entre eux, et viennent y trouver une maison et de l’espace pour pouvoir profiter de ce havre de paix. Avec cette popularité nouvelle, Alès a vu ses prix augmenter, mais modérément, et les prix immobiliers demeurent incroyablement abordables. Il faut prévoir 1 805 €/m² pour un bien immobilier Alésien, contre 2 493 €/m² dans la capitale du Gard. L’offre y est pléthorique, et l’on y trouve toutes sortes de biens différents, du studio à l’appartement familial, et de la maison de ville à la grande villa avec piscine. Toujours pour des budgets modestes, puisqu’il est possible de dénicher une belle villa familiale avec jardin pour 250 000 à 300 000 €.

« Les investissements locatifs sont en augmentation à Alès »

Des prix disparates autour de Alès

Si le Gard dans son ensemble et Alès en particulier ont profité d’une attractivité nouvelle depuis presque 2 ans, il en va de même pour les communes situées à proximité immédiates, et qui profitent également d’une demande renforcée. Les prix y sont en revanche disparates, puisque certains secteurs se montrent plus attractifs que d’autres. À l’ouest d’Alès, la ville de Cendras est celle qui offre les prix les plus bas, avec 1 632 €/m², juste avant Saint-Martin-de-Valgalgues avec 1 794 €/m², située au nord de Cendras. Toutes les autres communes à proximité d’Alès affichent des prix immobiliers plus élevés, comme Saint-Hilaire-de-Brethmas au sud-est avec 1959 €/m², Saint-Jean-du-Pin à l’ouest avec 1 995 €/m². Puis l’on franchit le cap des 2 000 €/m² à Saint-Privat-des-Vieux au nord-est avec 2 134 €/m², ainsi que Saint-Christol-lès-Alès qui arbore une moyenne de 2 155 €/m².

64 %

C’est la proportion d’appartements Alésiens.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
Image
maison-carree-nimes-logicimmo
Près de chez vous
À Nîmes et dans ses environs, les habitants profitent d’un climat agréable et d’une localisation géographique remarquable. Malgré une hausse marquée ces derniers mois, les prix de l’immobilier y demeurent abordables. Tour d’horizon du marché immobilier de cette ville pleine de charme située au cœur du Gard avec Dorian Vilhet, gérant de l’Agence du Midi.
A la une !