Bourg-Saint-Maurice : un marché en sous offre et qui connaît une forte demande

05 juil 2022
Modifié
05 juil 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Bourg-Saint-Maurice est l’une des communes les plus prisées de la Savoie, pour son domaine skiable bien évidemment, mais également parce qu'elle est un écrin de nature recherché. La demande y est très forte et l’offre se raréfie. Cela a pour conséquence de faire augmenter les prix immobiliers sur l’ensemble du secteur.

Image
L'offre immobilière se raréfie à Bourg-Saint-Maurice. © Alain Le Bot / Photononstop
L'offre immobilière se raréfie à Bourg-Saint-Maurice. © Alain Le Bot / Photononstop

Sommaire

Abritant le célébrissime domaine de ski des Arcs, la commune de Bourg-Saint-Maurice n’en finit pas d’attirer les acquéreurs. Rien d'étonnant, donc, à ce que la demande y soit nettement supérieure à l'offre de logements disponibles. Tension oblige, les biens proposés à la vente se vendent particulièrement vite, et la demande est diversifiée.

4 191 €/m²

C’est le prix immobilier moyen à Bourg-Saint-Maurice

Bourg-Saint-Maurice compte 71 % de résidences secondaires

Bourg-Saint-Maurice est avant tout un lieu de villégiature couru, été comme hiver. Sa station de ski, qui compte parmi les plus réputées, associée à un environnement montagneux agréable durant la saison estivale, font de Bourg-Saint-Maurice un haut-lieu de vacances. La commune abrite d’ailleurs 71 % de résidences secondaires, mais également 49 % de locataires. Parmi ces résidences secondaires, beaucoup sont proposées à la location saisonnière à des vacanciers. Cela fait de Bourg-Saint-Maurice une commune propice à l’investissement locatif, avec la perspective de pouvoir profiter de niveaux de rentabilité élevés. Il faut cependant débourser 4 191 €/m² pour l’acquisition d’un logement borain. Déjà élevés, les prix augmentent sans cesse. Alors que la demande immobilière est de plus en plus portée par une clientèle franco-française, il est intéressant de rappeler que les Anglais étaient très présents sur le marché borain il y a quelques années encore. Or, depuis le Brexit et la pandémie, les acquéreurs britanniques sont de moins en moins nombreux.

À Bourg-Saint-Maurice, les maisons se font rares à la vente et ne représentent que 12 % du parc immobilier

Des prix immobiliers hétéroclites autour de Bourg-Saint-Maurice

Bourg-Saint-Maurice fait partie des villes les plus onéreuses du département, dépassant de loin Chambéry, la capitale, où il faut prévoir 3 000 €/m². Elle coûte également plus cher à l'achat - immobilier - qu'Albertville qui affiche 2 316 €/m². Elle se rapproche toutefois du niveau de prix d'Aix-les-Bains, également prisée, où il faut compter 4 236 €/m² pour devenir propriétaire. Les communes qui côtoient Bourg-Saint-Maurice ne sont pas en reste et certaines proposent des prix immobiliers particulièrement élevés, en fonction notamment de leur proximité avec les stations de ski. Peisey-Nancroix est la plus chère du secteur, puisqu’il faut compter 5 456 €/m², suivie de Contamines-Montjoie avec 4 804 €/m². Beaufort offre des prix équivalents aux prix borains avec 4 026 €/m², mais les autres communes environnantes affichent des prix plus accessibles. À Landry, Séez, Villaroger et aux Chapelles, les prix oscillent entre 3 658 €/m² et 2 297 €/m².

87 %

La proportion d'appartements à Bourg-Saint-Maurice.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !