« En Savoie et Haute-Savoie, la clientèle demeure principalement locale »

15 sep 2021
Modifié
09 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le marché immobilier du neuf de la Savoie et de la Haute-Savoie continue de progresser, porté notamment par une clientèle frontalière au pouvoir d’achat élevé. Charly Gudet, directeur commercial d’Edifim Annecy Léman et Edifim Montagnes, nous décrit les grandes caractéristiques de ce secteur.

Image
annecy-neuf-logicimmo
Le marché des biens neufs en Savoie se porte très bien. © Alina Vaska - Shutterstock

Dans quel secteur géographique travaillez-vous ?

Nous sommes un promoteur local qui opère de manière régionale sur la Savoie, la Haute-Savoie et l’Isère. Sur chacun de ces secteurs, nous disposons d’une filiale indépendante pour travailler au plus près des besoins de nos clients. Notre structure située à Annecy s’occupe de tout le département de la Haute-Savoie, mais également de la zone du Genevois, de Thonon en passant par Genève et en revenant sur Divonne-les-Bains.

4 500 à 8 000 €/m²

C’est la fourchette de prix pour acheter un bien neuf dans le bassin annécien.

Quels sont les atouts clés de votre secteur ?

Le cadre et le confort de vie offerts par la région sont remarquables. Les communes disposent de beaucoup de services avec un environnement naturel très agréable, associés à un très fort dynamisme économique.   

« En Savoie et Haute-Savoie, les investissements sont surtout patrimoniaux associés parfois à un avantage fiscal »

Charly Gudet, directeur commercial d’Edifim Annecy Léman et Edifim Montagnes

Votre secteur est-il plutôt destiné à la résidence principale ou secondaire ?

Aujourd’hui, sur le bassin annécien, dans les secteurs les plus prestigieux, nous sommes principalement sur des produits destinés à la résidence principale et aux pied-à-terre. Nous développons également des projets sur la première couronne d’Annecy, voire un peu plus loin, pour de la résidence principale et de l’investissement. Sur ce secteur, nous recevons une part non négligeable de primo-accédants.

22 minutes

C’est le temps de trajet nécessaire pour rejoindre Genève depuis Saint-Julien-en-Genevois.

Votre clientèle est-elle plutôt locale ou provenant d’autres régions ?

Même si notre région a des flux démographiques assez importants chaque année, notre clientèle est principalement issue de notre région. Le secteur genevois est un peu spécifique. Le marché Genevois sud, côté du Chablais et Saint-Julien, reçoit principalement des frontaliers. Sur la commune de Divonne-les-Bains, la clientèle est plus diversifiée avec un grand nombre d’acheteurs qui recherchent un pied-à-terre proche de la Suisse dans un cadre de vie très agréable. 

Image
charly-gudet
Charly Gudet
Directeur commercial
Edifim Annecy Léman et Edifim Montagnes
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !