Albertville a des allures de village de montagne

20 jan 2022
Modifié
20 jan 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Située en Savoie, Albertville se dynamise. La ville accueille régulièrement de nouveaux programmes neufs pour faire face à une demande qui ne désemplit pas, et un parc immobilier vieillissant dans le centre-ville. Les acquéreurs se tournent également de plus en plus vers les communes alentours.

Image
30 ans après les JO de 1992, Albertville profite toujours d’un certain dynamisme immobilier dû à sa notoriété. © reivax38000
30 ans après les JO de 1992, Albertville profite toujours d’un certain dynamisme immobilier dû à sa notoriété. © reivax38000

Sommaire

Connue pour avoir accueilli certaines épreuves des JO de 1992, Albertville profite encore, 30 après, de cet évènement qui l’a rendue célèbre. Pour autant, les prix demeurent abordables et la ville poursuit ses efforts en termes d’infrastructures et d’offre immobilière.

Albertville offre des prix immobiliers abordables

Le marché immobilier d'Albertville a connu un succès retentissant lors des JO de 1992 et profite d’une certaine rémanence, avec une demande qui est restée constante. Si la frénésie d’il y a 30 ans s’est apaisée, il n’en reste pas moins que le marché est dynamique, et les prix immobiliers y sont toujours très accessibles malgré tout, avec 2 029 €/m². Cependant, les professionnels relèvent un déséquilibre entre l’offre et la demande, les maisons étant très recherchées mais les mandats de vente se faisant moins nombreux. Pour une maison, il faut prévoir à partir de 100 000 € pour une maison de ville à rénover, et jusqu’à 300 000 € pour une vaste maison typiquement savoyarde et implantée sur un grand terrain. Les investisseurs sont également très présents sur le marché immobilier albertvillois, et recherchent principalement des petites surfaces de type studio ou T2. Ils doivent prévoir entre 83 000 € pour un studio classique, et jusqu’à 200 000 € pour un T2 en duplex avec de belles prestations. Et en matière de location, le turnover est faible et les logements mis en location trouvent preneur rapidement, en particulier les biens neufs.

2 029 €/m²

C’est le prix immobilier ancien à Albertville

La périphérie d'Albertville est très prisée

Bien que l’offre immobilière soit insuffisante pour répondre à la demande, la ville a su maintenir un certain dynamisme et poursuit la conception de nouveaux programmes neufs. La commune ne cesse d’exploiter son potentiel, en se végétalisant davantage, en mettant en avant ses atouts touristiques et les infrastructures conservées des JO. Actuellement, seul le centre-ville a moins la cote du fait d'un parc immobilier vieillissant, et d’une offre de parking et d’espace extérieur trop faibles. En revanche, d’autres secteurs sont particulièrement prisés des acquéreurs : c’est le cas de Mercury, de Saint Sigismond et du secteur de l’hôpital par exemple. En se tournant vers les alentours d’Albertville, on relève également des communes qui se montrent de plus en plus prisées, telles que Venthon qui offre un environnement calme et reposant, Pallud située sur une colline qui surplombe la ville, Grignon qui offre un écrin verdoyant, Gilly-sur-Isère, une jolie commune au cœur des montagnes séparée par l’Isère, ou encore Césarches qui connaît un fort développement économique et un cadre de vie recherché.

78 %

C’est la proportion d’appartements albertvillois.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !