« À La Wantzenau, les acquéreurs sont dans l’attente de trouver un bien »

14 fév 2022
Modifié
21 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Depuis le début de la crise sanitaire, le marché immobilier de La Wantzenau connaît une demande immobilière croissante et les acquéreurs sont désormais en attente de biens en vente. Lionel Bornert, gérant de l’agence Abondance Immobilière, décrit une tension immobilière sans précédent.

Image
Haguenau se situe dans le secteur de La Wantzenau et subit les mêmes tensions immobilières. © Klaus Nowottnick
Haguenau se situe dans le secteur de La Wantzenau et subit les mêmes tensions immobilières. © Klaus Nowottnick

Comment se porte le marché immobilier wantzenauvien ?

Depuis le début de la crise sanitaire, la demande a explosé, les prix ont flambé et nous n’avons presque plus de produits à proposer aux acquéreurs, toujours plus nombreux. Le marché immobilier est donc très tendu dans le secteur.

À quel point cette tension immobilière a-t-elle impacté les prix ?

Ils ont considérablement augmenté : dans le secteur de La Wantzenau, selon les communes, les prix ont augmenté de 10 à 20 % en quelques mois.

3 276 €/m²

C’est le prix immobilier moyen à La Wantzenau.

Que recherchent les acquéreurs ?

Ils recherchent plus que jamais un appartement doté d’un extérieur, ou une maison avec jardin. Après plusieurs confinements et la mise en place du télétravail, les acquéreurs aspirent à un plus grand espace de vie et à davantage de confort. La demande provient surtout de locaux, mais tous souhaitent changer de logement simultanément et c’est cela qui accentue la tension immobilière.

Quel budget faut-il prévoir pour une maison de taille standard ?

À La Wantzenau, en 2021, nous n’avons vendu aucune maison en-dessous de 700 000 €. Mais dans d’autres communes, comme La Robertsau, le prix moyen tourne même autour de 900 000 €.

« Les vendeurs sont en position de force et appliquent régulièrement une "plus-value Covid" aux estimations que nous réalisons »

Il s’agit donc d’acquéreurs aux revenus élevés ?

Nous nous positionnons déjà sur des biens haut de gamme et de qualité, et il est vrai que les acquéreurs du secteur sont assez aisés. D’ailleurs, les primo-accédants sans apport ont déserté le secteur devenu trop onéreux pour eux.

Quel est le délai moyen pour vendre un bien au prix du marché ?

Actuellement, les ventes se font généralement entre 24h et une semaine et la plupart du temps off-market. Parfois nous n’avons même pas l’occasion de les afficher. Nous avons plus d’acquéreurs en attente d’une opportunité que de biens en vente donc tout va très, très vite.

69 %

C’est la proportion de maisons à La Wantzenau

Comment anticipez-vous l’avenir du marché à La Wantzenau ?

À court terme, les élections présidentielles vont arriver à grand pas et nous savons que ce contexte est rarement propice à un marché faste, on relève généralement un certain attentisme. Nous verrons si le contexte sanitaire dément l’accalmie généralement due aux élections.

Image
Lionel Bornert
Lionel Bornert
Gérant de l'agence
Abondance Immobilière
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !