« À Vichy, nous faisons face à une importante pénurie de biens à vendre »

Blandine Rochelle 30 mar 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le marché immobilier vichyssois a été largement plébiscité depuis 2018, si bien que la pénurie de logements en vente s’y accentue. Nadia Mester, gérante de l’agence Mester Immobilier, a également relevé un rajeunissement des acquéreurs et des prix de vente en forte hausse, du fait de plusieurs leviers qui ont été actionnés

Image
Vichy
La pénurie de biens en vente s'accentue à Vichy et les prix augmentent rapidement. © rh2010 - Adobe Stock

Pouvez-vous nous décrire le secteur de Vichy ?

Vichy offre une qualité de vie exceptionnelle : une situation géographique intéressante, la tenue d'un événement sportif de renom (Ironman, 1,9 km de natation, 90 km en vélo et 21 km de course à pied, Ndlr)  mais aussi un patrimoine culturel et architectural remarquables qui sont à l’origine de l'inscription de la ville au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette inscription a incontestablement marqué un tournant, puisque Vichy qui était jusqu'alors entourée par une petite couronne constituée des villes alentours, se retrouve aujourd’hui avec une grande couronne bien plus étendue qu'auparavant.

Comment se porte le marché immobilier vichyssois ?

Jusqu’en 2018, l’offre était supérieure à la demande, mais plusieurs faits nouveaux dans le secteur ont entraîné une inversion de cette dynamique. À commencer par l’ouverture de la A719 qui relie Gannat à Bellerive, et qui a permis d’exposer Vichy à davantage de personnes. La visibilité de notre ville s'en est trouvée grandement améliorée et nous avons vu progressivement arriver des personnes de grandes métropoles comme Paris, Lyon, Rennes, Bordeaux ou encore Toulouse. Enfin, l’arrivée de l’Ironman a également intensifié la popularité et l’attractivité sportive de Vichy.

Qui sont les acquéreurs à Vichy ?

Ils ont nettement rajeuni depuis quelques années. Outre les primo-retraités, nous accueillons également des CSP+ : dirigeants, cadres, commerciaux, et actifs de toutes sortes dont l’âge se situe majoritairement entre 35 et 50 ans. Ayant généralement des enfants, ils ont des exigences en termes d’infrastructures et d'équipements. Tout cela a entraîné une pénurie de biens à la vente dès fin 2019, et le développement de la grande couronne vichyssoise.

« Les acquéreurs recherchent des extérieurs, ainsi que la possibilité de se déplacer à pied et en vélo »

Nadia Mester, gérante de l’agence Mester Immobilier

Quelle est la tendance en termes de prix immobiliers à Vichy ?

Ils sont en nette hausse depuis plusieurs années déjà, du fait d’abord de la rareté des biens à vendre qui tire les prix vers le haut. Mais également du fait de la multiplication des intermédiaires et des mandataires immobiliers qui, par méconnaissance du marché local et parce qu'ils sont prêts à tout pour décrocher des mandats, acceptent de mettre en vente des biens à des prix surévalués et non justifiés. De plus, l’inscription de la ville au patrimoine mondial de l’UNESCO a entraîné une hausse des prix arbitraire de la part des vendeurs. Tout cela combiné fait que nous avons subi une inflation importante. Je pratique à présent une autre méthode de travail plus qualitative et plus confidentielle : celle du « off market ». Ainsi je communique de moins en moins sur les biens mais je pratique de plus en plus les mandats de recherche avec des acquéreurs ciblés.

À Vichy, 68 % des logements affichent une superficie comprise entre 40 à 99 m².

Recevez-vous des investisseurs en locatif à Vichy ?

Oui, bien sûr. Beaucoup d’immeubles vides à rénover et/ou occupés se sont vendus, car la ville attire les investisseurs, c’est certain. En revanche, nous sommes inquiets pour les hôteliers, car la plupart des investisseurs - qu'ils soient professionnels ou particuliers - achètent pour faire de la location saisonnière.

Le parc immobilier vichyssois se compose à 77 % d'appartements.

Comment le marché immobilier de Vichy devrait-il évoluer ?

Le marché immobilier vichyssois devrait commencer à ralentir sérieusement en cette année 2023. Nous avons d’ailleurs affaire à des vendeurs qui renoncent finalement à vendre, faute de trouver un logement pour eux-mêmes du fait de la pénurie. Les prix de vente ont tellement augmenté que certains acquéreurs se tournent déjà vers des secteurs plus abordables. Cela pourrait ramener une certaine normalité.

Image
nadia-mester
Nadia Mester
Gérante de l'agence
Mester Immobilier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
Image
facade-immeuble-vichy-logicimmo
Près de chez vous
Le marché de la vente de biens de prestige est en pleine expansion. Architecture remarquable, emplacement idéal et prix relativement accessibles, Nadia Mester, gérante de l’agence Mester Immobilier, nous en dit plus sur ces types de biens vichyssois pour amoureux de la pierre.
Image
architecture vichyssoise
Près de chez vous
L’Allier continue de séduire les acquéreurs qui profitent d’un cadre de vie exceptionnel et de prix relativement intéressants. Nadia Mester, dirigeante de l’agence Mester Immobilier à Vichy, nous fait part de son analyse sur la situation du marché immobilier dans cette sous-préfecture d’un peu plus de 25 000 habitants et de son agglomération, composée de 39 communes, qui frôle les 85 000 habitants.
A la une !