« À Nice, la demande est importante mais l’offre se tarit lourdement »

Blandine Rochelle 10 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le marché immobilier niçois est en pleine effervescence, avec une demande très soutenue et une offre qui s’appauvrit de plus en plus. Mishia Crucovskoy et Pierre Kretchmann, gérants de l'agence Les 2 Quais, constatent également une évolution des critères de recherche des acquéreurs.

Image
La tension immobilière permet aux vendeurs d'appliquer une surcote modérée sur les prix de vente. © Aleksandar Todorovic
La tension immobilière permet aux vendeurs d'appliquer une surcote modérée sur les prix de vente. © Aleksandar Todorovic

Quelle est la tendance sur le marché immobilier niçois ?

Le secteur est extrêmement dynamique, mais il est également très tendu car les biens en vente sont trop peu nombreux pour répondre à la demande.

Qu’est-ce qui explique cette tension immobilière ?

La demande est de plus en plus forte mais l’autre explication, c’est que les personnes qui pourraient elles-mêmes avoir l’intention de vendre ne trouvent pas leur prochain bien, faute d’offres suffisantes. C’est un cercle vicieux : l’appauvrissement de l’offre appauvrit encore plus l’offre.

4 798 €/m²

C’est le prix immobilier moyen à Nice.

Les prix immobiliers ont-ils augmenté ?

On constate une tendance haussière, ce qui permet à certains vendeurs dont le bien est rare sur le marché, d’appliquer une surcote modérée sur le prix de vente affiché, à partir de l’estimation que nous fournissons. Cette surcote doit cependant rester raisonnable, car le bien ne sera pas vendu s’il est manifestement surestimé.

Quel est le profil des acquéreurs niçois ?

Les profils sont hétérogènes, nous avons aussi bien affaire à des primo-accédants qui achètent un T2 pour la première fois, que des personnes qui ont acheté il y a quelques années, dont la famille s’est agrandie, et qui quittent leur appartement pour acheter une maison de famille.

« Nice paraît onéreuse d’un point de vue national, mais elle ne l’est pas tant que cela, compte tenu de la qualité de vie »

Quels sont les biens les plus recherchés à Nice ?

Indéniablement, la présence d’un espace extérieur est devenu un critère incontournable. Les maisons sont évidemment très prisées des acquéreurs ayant un certain budget, mais un autre type de bien a émergé fortement ces derniers mois, il s’agit du T4 en rez-de-jardin.

La provenance des acquéreurs a-t-elle changé ?

Nous recevons toujours des locaux, mais également un nombre croissant de Franciliens. Les acquéreurs étrangers, au contraire, se font de plus en plus rares.

+7,6 %

C’est l’évolution des prix immobiliers niçois sur un an.

Quels sont les quartiers de Nice les plus demandés ?

Si le Carré d’Or demeure une valeur sûre et est prisé depuis un moment, deux quartiers ont connu une forte évolution. Le premier, c’est celui du Port qui souffrait d’un déficit de notoriété et qui profite d’un rééquilibrage, et la demande y est à présent soutenue. La tendance est la même dans le quartier Libération. Sans oublier le Mont Boron qui est toujours prisé pour sa vue mer et ses villas, par des acquéreurs ayant un budget important.

Image
Mishia Crucovskoy et Pierre Kretchmann
Mishia Crucovskoy
Gérant de l'agence
Les 2 Quais

A la une !