« Grenoble, une ville idéale pour de l’investissement locatif »

21 fév 2022
Modifié
21 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Nichée aux pieds des Alpes, la troisième plus grosse ville de la région attire les acquéreurs. Bénédicte Rosier, présidente de I’immobilière Rosier, nous donne son point de vue sur le marché de l’immobilier de la capitale des Alpes.

Image
vue-aerienne-grenoble-logicimmo
Grenoble dispose d’infrastructures et de réseaux routiers performants tout en conservant un style de village de montagne. Ⓒ Henryk Sadura – Shutterstock

Qui pousse la porte de votre agence ?

Nous avons la chance d’être dans une région avec de nombreux profils. Nous avons, par exemple, des mutations professionnelles, des personnes attirées par la montagne ou les activités sportives, mais aussi des personnes de la région qui souhaitent se rapprocher de l’hyper-centre de Grenoble. Dans tous les cas, l’espace et les extérieurs sont devenus les critères essentiels depuis les confinements.

2 556 €

C’est le prix moyen au m² pour l’achat d’un bien immobilier à Grenoble.

Comment se porte le marché dans l'hypercentre de Grenoble ?

Après une période tranquille en fin d’année et en début de mois, le marché repart sensiblement à la hausse. En tant que professionnels de l’immobilier, nous constatons que le centre-ville attire des investisseurs aux profils variés alors que le sud de la métropole est privilégié par des acquéreurs locaux, qui connaissent parfaitement ce secteur. Les prix restent stables après une envolée l’année dernière.

En quoi le marché grenoblois a-t-il été impacté par la crise ?

La crise sanitaire a bouleversé les habitudes, et donc a créé de nouveaux phénomènes de vente. Par exemple, nous avons récemment vendu à un couple sans enfant un T4 afin d’avoir deux bureaux séparés pour télétravailler. En outre, de plus en plus de personnes investissent en locatif pour venir s’installer, plus tard, dans le logement qu'ils auront mis en location.

« Il ne faut pas hésiter à franchir le pas de l’acquisition dès aujourd’hui »

Bénédicte Rosier, présidente de I’immobilière Rosier

Est-ce le bon moment pour acheter dans votre région ?

Valeur refuge ou besoin de stabilité, nombreuses sont les raisons incitant les personnes avec des économies à investir dans la pierre. Le niveau des taux d'emprunt reste très faible. L’achat en hyper-centre reste toujours une bonne idée. Et le bien acheté devrait garantir une belle espérance de plus-value.

2 953 €

C’est le budget moyen au m² pour acquérir une maison dans le quartier Abry à Grenoble.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

Nous restons spécialistes du Grésivaudan, où nous avons été installés pendant 13 ans, et accompagnons depuis 3 ans notre clientèle en coeur de ville. Cet emplacement nous permet de couvrir un rayon de 30 km autour de Grenoble. Nous sommes également partenaire au niveau national de Bouygues Immobilier et pouvons proposer des investissements dans du neuf à tous nos clients isérois. Nous sommes aussi spécialistes des transactions immobilières sur l’île du Levant. Nous accompagnons les vendeurs dans leur projet en ciblant les bons acheteurs pour réduire le délai moyen de transaction.

Image
Bénédicte Rosier
Bénédicte Rosier
Gérante
Immobilière Rosier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !