« À Grenoble, le marché de la location est marqué par un fort dynamisme »

Medhi Salah 26 oct 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Que ce soit au niveau de la vente - malgré la baisse des prix - ou de la location, Grenoble ne connaît pas la crise. Comme le précise Michael Aumond, directeur de l’agence CENTURY 21, le marché locatif grenoblois est saisonnier, avec un net pic d’activité du début de l’été à celui de l’automne. Du côté de la vente, les quartiers proches de l’hypercentre sont les plus prisés par les acquéreurs.

Image
Le marché immobilier Grenoblois se complexifie, notamment au vu de la situation des prêts bancaires. © Rudy Balasko - Shutterstock
Grenoble, ville étudiante par excellence, dispose d'un marché de la location vivace. ©Edito Logic Immo

Sur quels secteurs intervenez-vous ?

Spécialisée dans la vente et la location, notre agence immobilière intervient à Grenoble et dans les périphéries proches, sur trois grands axes :

  • Voreppe, Saint-Egrève, Fontanil-Cornillon ;
  • Vif, Varces-Allières-et-Risset ;
  • Le Grésivaudan, La Terrasse, Le Touvet.

Ces zones sont situées à 15/20 km de Grenoble.

2 972 €

Le prix au m² moyen À Grenoble, Et à la location, le prix au mètre carré est en moyenne de 13 €

Comment se porte le marché de l’immobilier grenoblois ?

Au niveau de mon agence, nous réalisons le même nombre de ventes qu’en 2022.

En ce qui concerne la location, le marché est très dynamique. Il l’a toujours été et continuera de l’être. Nous sommes pas mal sur de la petite superficie, du studio, du T2 et du T3. Grenoble est une ville étudiante, avec plusieurs poumons économiques et beaucoup de salariés.

La location est marquée par une forte saisonnalité. Le gros de l’activité va de début juin à mi-octobre. Le reste de l’année est plus calme. Nous avons vraiment deux temps différents au cours de l’année.

68 % des biens immobiliers situés à Grenoble affichent une surface comprise entre 40 et 99 m². 22 % font moins de 40 m². Seuls 10 % des logements ont une surface minimum de 100 m². 

Quels sont les quartiers ou les villes les plus recherchés ?

Les quartiers les plus recherchés sont le cœur de ville, là où nous sommes implantés. C’est ce que nous appelons « le triangle d’or » grenoblois. Il y a aussi le quartier Championnet, le quartier de la préfecture, Notre-Dame, l’Île-Verte… Tout ce qui est vraiment central. Sur les berges de l’Isère, nous pouvons citer le quartier Saint-Laurent, surnommé la petite Corato.

Au niveau des villes extérieures, nous retrouvons Meylan, La Tronche, Corenc, Gières, Claix, Seyssins, Seyssinet-Pariset, Sassenage et Saint-Egrève.

« Grenoble est une ville étudiante, avec plusieurs poumons économiques et beaucoup de salariés »

Michael Aumond, directeur de l’agence CENTURY 21

Image
Michael Aumond
Michael Aumond
Directeur d'agence
CENTURY 21 Victor Hugo
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
Image
maison-ouest-lyonnais-logicmmo
Près de chez vous
Dans l’agglomération lyonnaise, l’engouement pour l’immobilier ne se dément pas. Les acheteurs sont en effet nombreux à rechercher un bien dans les différents arrondissements de Lyon. Mais qui sont exactement ces acquéreurs ? Où achètent-ils et à quel budget ? Découvrez le avec Julie Marceillac, agent commercial de Pietrapolis Lyon 7.
Image
place-saint-leger-chambery-logicimmo
Près de chez vous
En Savoie, la ville de Chambéry rencontre un vif succès. Sébastien Adamo, gérant de Century 21 Immobilière de la Vallée, témoigne de l’attractivité du secteur, mais surtout de la tension que connaît son marché immobilier.
A la une !