Dans la périphérie de Grenoble, le marché de l’immobilier neuf est très dynamique

18 avr 2022
Modifié
18 avr 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La périphérie de Grenoble est de plus en plus recherchée par les acquéreurs à la recherche d’un logement neuf. Une hausse de la demande qui a un impact sur les prix, très proches de ceux constatés au cœur de la capitale des Alpes.

Image
Les prix sont en hausse dans les villes autour de Grenoble.
Les prix sont en hausse dans les villes autour de Grenoble. © mmac72 – Getty Images

Sommaire

Chef-lieu du département de l'Isère et capitale historique du Dauphiné, Grenoble est au centre de la deuxième agglomération de la région Auvergne-Rhône-Alpes en nombre d'habitants, derrière Lyon. Rassemblant 450 000 habitants, c’est également la plus grande métropole des Alpes, d’où son surnom de capitale des Alpes. Bénéficiant d’une situation privilégiée, au cœur de l'une des régions européennes les plus prospères, la Métropole de Grenoble est attractive. Une attractivité dont profite le marché de l’immobilier neuf, très dynamique dans les villes de la périphérie grenobloise, en particulier depuis la crise sanitaire, qui a poussé de nombreux français à vouloir quitter les centres-villes pour disposer de plus d’espace, bénéficier d’un espace extérieur et vivre à proximité de la nature.

+ 10,6 %

À Grenoble, les prix de vente ont augmenté de plus de 10 % sur 1 an.

Combien ça coûte un logement neuf ?

Depuis quelques mois, nous constatons une augmentation de la demande de logements neufs à Grenoble et en périphérie. Une hausse de l’attractivité qui a un impact sur les prix de vente, en augmentation depuis 1 an. En effet, sur les 12 derniers mois, les prix ont augmenté de 10,6 % à Grenoble, selon le baromètre LPI-SeLoger. Il faut désormais compter 2 930 €/m² pour devenir propriétaire dans la capitale de Alpes. Une hausse des prix qui touche également les communes limitrophes. Sur l’ensemble de la Métropole de Grenoble, le prix moyen des appartements a augmenté de 5,7 % entre février 2021 et février 2022, atteignant 2 837 €/m². Ainsi, si comme dans la plupart des métropoles françaises, les prix restent légèrement plus élevés dans la ville-centre qu’en périphérie, Grenoble fait partie des agglomérations où cet écart est le plus faible, avec une décote de l’ordre de 8 % en moyenne.

Image
De nombreux programmes neufs sont commercialisés en périphérie grenobloise.
De nombreux programmes neufs sont commercialisés en périphérie grenobloise. © elxeneize – Getty Images

« En périphérie de Grenoble, le marché du neuf bénéficie de l’effet post-Covid »

Où acheter autour de Grenoble ?

En périphérie de Grenoble, plusieurs communes se démarquent par un grand nombre de programmes neufs, à commencer par Echirolles, au Sud de la préfecture de l'Isère. Dans cette ville de plus de 35 000 habitants en plein renouvellement, une dizaine de programmes sont actuellement commercialisés. Desservie par le tramway, un réseau de bus et le TER, la ville permet de rejoindre Grenoble en 5 minutes. Elle séduit donc les actifs travaillant dans la capitale du Dauphiné. Toujours au Sud de Grenoble, les communes de Claix, du Pont-de-Claix et Eybens sont également très prisées par les acquéreurs à la recherche d’un logement neuf. Moins denses qu’Echirolles, elles séduisent les familles avec enfants en quête d’un environnement préservé, tout en restant à proximité immédiate du cœur de la métropole.

2 837 €/m²

C’est le prix de vente moyen d’un bien dans la Métropole de Grenoble.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !