Les 6 commandements à respecter quand on achète un bien en VEFA

Blandine Rochelle 15 avr 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

L’achat d’un logement en VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement), est une excellente option pour les personnes qui souhaitent profiter des bénéfices qu'offre un logement neuf. Cependant, il est fortement recommandé de respecter certains commandements pour que votre projet soit couronné de succès. Les voici.

Image
Choisissez bien le programme neuf, renseignez-vous au sujet du promoteur. © Mny-Jhee - Adobe Stock
Choisissez bien le programme neuf, renseignez-vous au sujet du promoteur. © Mny-Jhee - Adobe Stock
Sommaire

1. La réputation du promoteur immobilier, tu vérifieras

Il est essentiel de se renseigner au sujet de la réputation du promoteur immobilier avant de signer un contrat en VEFA. Ce projet de construction implique, en effet, des sommes colossales, et le promoteur engage sa responsabilité envers vous. Cela nécessite de se pencher sur la qualité et le sérieux de son entreprise ainsi que de son travail. Vous pouvez notamment :

  • consulter des avis en ligne,
  • vous renseigner auprès d’anciens clients,
  • vous informer auprès d’associations de consommateurs, etc.

2. Le contrat de réservation, attentivement tu liras

Avant de signer un contrat de VEFA, il est indispensable de bien lire le contrat en amont pour en comprendre chaque terme et condition. Ce type de contrat peut s’avérer complexe et le jargon utilisé peut vous paraître peu accessible et peu intuitif. Dans ce cas, vous êtes en droit de solliciter les services d’un avocat spécialisé en droit immobilier pour qu'il vous aide à bien comprendre tous les termes utilisés.

3. Le chantier de construction, régulièrement tu visiteras

Il est fortement recommandé de visiter le site de construction régulièrement durant toute la phase de chantier, même si cette construction est longue. Ces visites vous permettent de vous assurer que les travaux avancent, que l’immeuble est conforme à la description faite dans le contrat, etc. Munissez-vous à chaque fois de l’intégralité du contrat et des annexes, des plans ainsi que des descriptions, et comparez-les à ce que vous avez face à vous.

Pensez au versement du dépôt de garantie. Il ne doit pas excéder 5 % de la valeur du logement et doit être versé sur un compte bloqué.

4. Les garanties, tu vérifieras

Les garanties sont d’une grande importance en ce qui concerne la construction neuve, car elles vous protègent des aléas, des vices de construction, des éléments défectueux, et ce pendant un long moment après la livraison. Vérifiez que le promoteur a bien souscrit les assurances et garanties obligatoires. Assurez-vous d’avoir une copie de chaque et exigez-les le cas échéant. Il doit s’agir notamment :

  • de la garantie vices et défauts de conformité apparents,
  • de la garantie financière d’achèvement,
  • de la garantie de parfait achèvement,
  • de la garantie biennale,
  • de la garantie décennale
  • et de l’assurance dommage-ouvrage.

5. Un budget suffisant, tu prévoiras

Lorsque vous achetez un logement en VEFA, il est nécessaire de disposer d’un budget suffisant pour couvrir les frais annexes tels que les frais de notaire, les frais de garantie, les frais de dossier et les frais de gestion. Évaluez donc d’une part le budget alloué à l’achat du logement à proprement parler, et le montant des frais annexes d’autre part. De même, pensez éventuellement à des équipements dont vous auriez besoin en déménageant.

6. Un plan de financement solide, tu bâtiras

Avant de signer un contrat en VEFA, il est important de disposer d’un plan de financement solide qui tienne compte de tous les coûts liés à l’achat immobilier et au logement à proprement parler.

Soyez très attentif lors de la visite de livraison, afin de vous assurer que tout est conforme au contrat que vous avez signé.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
Avec la clause de substitution, l'acquéreur peut notamment créer une SCI qui deviendra l'acquéreur du bien immobilier. © Kerkez - Getty images
Acheter
La clause de substitution permet à l’acquéreur d’un bien immobilier de se substituer à une tierce personne, morale ou physique, qui devient alors acquéreur à sa place. Ce mécanisme juridique peut se...
Image
Le chasseur immobilier se charge de dénicher le bien immobilier idéal pour le compte de ses clients acquéreurs. © andresr - Getty images
Acheter
Lorsque l’on souhaite trouver l’appartement, la maison ou l’investissement idéal, la tâche peut rapidement devenir chronophage, et ardue lorsque l'on connaît mal le secteur. Le rôle du chasseur...