Publi-communiqué

Rénovation énergétique : pourquoi choisir la pompe à chaleur air-eau ?

Florian Billaud 21 juil 2023
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Les raisons de réaliser une rénovation énergétique de son logement sont multiples. Augmentation des prix de l’énergie, volonté d’améliorer le confort de son habitation ou de limiter son impact carbone : les particuliers se tournent massivement vers la pompe à chaleur. Près de 6 millions de Français sont déjà équipés. Il en existe plusieurs types, dont le plus commun est le système air-eau. Découvrez pourquoi investir dans une pompe à chaleur air-eau, cette solution écologique et économique.

Image
pompe à chaleur rénovation énergétique © Sevda Ercan
pourquoi choisir la pompe à chaleur air-eau pour son logement ?
Sommaire

Comment fonctionne une pompe à chaleur air-eau ?

La pompe à chaleur air-eau (ou PAC air-eau) est un système de production de chauffage par aérothermie.

Pour fonctionner, elle capte les calories présentes dans l’air extérieur. La chaleur est transportée jusqu’à l’intérieur du logement grâce à un fluide caloporteur en circuit fermé.

Trois éléments composent la PAC air-eau et sont nécessaires pour produire de la chaleur.

● Un évaporateur capte les calories de l’air extérieur.

● Un compresseur augmente la température du fluide pour le changer en gaz.

● Un condenseur libère la chaleur dans les équipements de distribution (les radiateurs) en transformant le gaz en liquide.

Il existe des pompes à chaleur air-eau monoblocs. Tous les éléments sont regroupés ensemble. D’autres PAC sont bi-blocs. L’unité extérieure est séparée du système hydraulique se situant à l’intérieur de l’habitation.

Les points forts de la pompe à chaleur air-eau

● Les performances de la pompe à chaleur air-eau dépendent des émetteurs de chaleurs utilisés. Ceux à basse température (les planchers chauffants, notamment) sont plus efficaces, comparés aux radiateurs traditionnels.

● La pompe à chaleur air-eau peut aussi chauffer l’eau sanitaire du logement.

Les avantages de la pompe à chaleur air-eau

Le premier avantage de la pompe à chaleur est d’utiliser une énergie renouvelable illimitée ; l’air extérieur. Pour fonctionner, elle nécessite une faible quantité d’électricité. En moyenne, elle utilise 1 kW d’électricité pour produire 4 kW de chaleur.

Du fait de cette faible consommation énergétique, c’est aussi un système de chauffage économique. Elle permet de réduire significativement sa facture d’électricité. De plus, son installation donne la possibilité de gagner une étiquette énergétique sur un DPE (diagnostic de performance énergétique). Cela facilite la location et apporte une plus-value immobilière pour les propriétaires.

Ensuite, la pompe à chaleur air-eau vous aide à réduire l’impact carbone de votre résidence. Elle ne produit pas de gaz à effet de serre et n’utilise pas les énergies fossiles.

Enfin, la PAC air-eau apporte un confort d’habitation indéniable. Vous bénéficiez d’une température constante et agréable dans toutes vos pièces.

Une pompe à chaleur pour toutes les saisons

Il existe des pompes à chaleur réversibles. Ces équipements permettent de chauffer l’habitation en hiver, mais aussi, de rafraîchir les pièces en été. Elles captent alors la chaleur du logement pour la rejeter dehors.

Les inconvénients de la pompe à chaleur air-eau

Malgré tous ces atouts, la pompe à chaleur air-eau possède quelques défauts dont il faut avoir conscience avant de se lancer dans cet investissement.

Le premier inconvénient d’une pompe à chaleur est le bruit dégagé par le fonctionnement de l’unité extérieure. Il est nécessaire de la placer à un endroit ne pouvant pas induire des

nuisances sonores (La proximité avec le voisinage ou une fenêtre de chambre est à éviter, par exemple).

Le second défaut à ne pas négliger est la perte de performance lorsque la température extérieure est négative (– 7 degrés C°, environ). Dans les régions les plus froides de l’Hexagone, il peut être fondamental de prévoir un chauffage d’appoint pour passer les jours les plus froids de l’hiver. Cette caractéristique demande de réfléchir avec soin à l’emplacement de la pompe à chaleur (un mur au sud-est préférable, par exemple).

Pour les appartements, l’installation d’une pompe à chaleur peut être complexe. Il est en effet nécessaire de disposer d’un espace à l’extérieur à l’abri des intempéries et de la poussière.

Combien coûte une pompe à chaleur air-eau ?

Le prix d’une pompe à chaleur air-eau dépend de multiples critères :

● La marque ;

● La complexité de l’installation ;

● La puissance de l’équipement.

Il faut compter en moyenne 12 000 €. Vous pouvez toutefois compter sur les aides publiques, comme MaPrimeRénov’, la TVA à taux réduit, les CEE ou les dispositifs des collectivités locales.

Dans votre budget, il est important de compter le coût de l’entretien annuel. Il faut compter entre 150 euros et 350 euros par an. La maintenance régulière permet de maintenir les performances de votre équipement sur le long terme. Il serait dommage de s’en passer.

La pompe à chaleur a une durée de vie moyenne de 17 ans. Le retour sur investissement est par conséquent bien souvent au rendez-vous. C’est toutefois une question à se poser avant l’installation au moment de la budgétisation du projet.

Bénéficier des subventions

Pour profiter des subventions étatiques, l’installation de la pompe à chaleur air-eau doit être réalisée par un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !