« Dans le sud de l’Oise, le marché de la résidence secondaire a refait son apparition »

10 sep 2022
Modifié
20 sep 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Très dynamique, le marché immobilier du sud de l’Oise est particulièrement sollicité par des acquéreurs parisiens aisés. De plus, Marie Pizzuto, responsable de l’agence Marc Foujols de Chantilly, indique que le marché de la résidence secondaire a refait son apparition dans le secteur.

Image
De nombreux Parisiens sont arrivés sur le marché immobilier de Chantilly et Senlis. © walter_g - Shutterstock
De nombreux Parisiens sont arrivés sur le marché immobilier de Chantilly et Senlis. © walter_g - Shutterstock

Quelle est la situation sur le marché immobilier du sud de l’Oise ?

Le marché immobilier du secteur est très dynamique depuis le printemps 2020 et il a, notamment, été redynamisé par des acquéreurs en provenance de Paris, aux budgets conséquents situés autour d’1 million d’euros. Ces acquéreurs recherchent des grands terrains et des volumes généreux. De plus, ils recherchent des extérieurs comme des balcons ou terrasses.

3 980 €/m²

C’est le prix immobilier à Chantilly.

Les prix immobiliers ont-ils augmenté ?

Le fait que la demande soit supérieure à l’offre a entrainé une augmentation importante des prix, de l’ordre de +20 % en ce qui concerne les maisons, particulièrement demandées.

Les clients recherchent-ils une résidence principale ou secondaire ?

La plupart d’entre eux recherche une résidence principale, cependant nous avons observé la réapparition du marché de la résidence secondaire dans notre secteur depuis la crise sanitaire.

« Si un bien est au prix du marché, il se vend dans la semaine »

Marie Pizzuto, responsable de l’agence Marc Foujols de Senlis.

Quels sont les secteurs les plus prisés ?

Les quartiers de la gare et du centre-ville de Chantilly sont très demandés.

Vers quelles communes se tourner pour obtenir de l’espace et des prix plus accessibles ?

Il suffit généralement de traverser l’Oise. Par exemple, les prix seront plus attractifs à Blaincourt-lès-Précy et Villers-sous-Saint-Leu.

140 000 €

C’est le ticket d’entrée pour un studio à Chantilly.

Comment le marché immobilier du secteur peut-il évoluer ?

L’évolution est incertaine car les conditions d’octroi des prêts immobiliers se sont durcies et que les taux d’emprunt sont remontés.

Image
Marie Pizzuto
Marie Pizzuto
Responsable de l'agence
Marc Foujols
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !