La demande immobilière est forte à Clermont et dans ses environs !

30 juin 2022
Modifié
30 juin 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Depuis la fin de la crise sanitaire, le marché immobilier Clermontois n’en finit pas de prendre de l’ampleur, avec une demande soutenue et des prix qui augmentent. Il en va de même dans les communes environnantes, qui profitent du rayonnement de cette ville du cœur de l’Oise.

Image
L'environnement de campagne qu'offre Clermont est très prisé depuis la crise sanitaire. © Google Street View
L'environnement de campagne qu'offre Clermont est très prisé depuis la crise sanitaire. © Google Street View

Sommaire

Autrefois fatigué, le marché immobilier de Clermont est aujourd’hui particulièrement couru, notamment avec l’arrivée dans le secteur de Franciliens en mal de calme, d’espace et de prix accessibles, qui voient en cette ville du centre de l’Oise un emplacement idéal.

1 956 €/m²

C’est le prix immobilier à Clermont.

Une ville dynamique en pleine expansion

À Clermont, le marché immobilier s’accélère à une vitesse astronomique et se tend, avec des acquéreurs de plus en plus nombreux à rechercher un logement spacieux dans cet environnement cerné de forêts et d’espaces naturels. Située en plein cœur de l’Oise, Clermont affiche un grand nombre d’avantages, à commencer par sa ligne de train qui la relie en 50 minutes à la capitale en direction du sud, et pour la même durée à Amiens, en direction du nord. Un atout considérable pour une commune qui abrite également de plus en plus de commerces, et dont les prix demeurent abordables, avec 1 956 €/m². Le parc immobilier est également équilibré, puisqu’il se compose de 45 % de maisons et de 55 % d’appartements, une aubaine pour les acquéreurs provenant des grandes métropoles. Pour un appartement, il faut prévoir entre 70 000 € pour un T2 et 185 000 € pour un duplex familial dans une résidence de standing et comportant 3 chambres. Pour une maison, prévoyez entre 120 000 € pour une maison de ville, et 500 000 € pour une grande demeure de 10 pièces avec un terrain de plusieurs centaines de m².

« On relève désormais plus de demande que d’offre immobilière à Clermont »

Les environs de Clermont prennent de l’ampleur

Outre la ville de Clermont, c’est tout le secteur qui profite désormais d’une dynamique sans précédent. Et la tendance des prix s’en ressent également, à en croire notamment la valeur de l’immobilier à Fitz-James, située au nord-est de Clermont, qui affiche des prix parmi les plus élevés du secteur et supérieurs à ceux de Clermont, avec 2 110 €/m². Agnetz, située à l’orée de la Forêt domaniale de Hez-Froidmont, à l’ouest de Clermont, affiche des prix immobiliers sensiblement identiques aux prix Clermontois, puisqu’ils s’élèvent à 1 949 €/m². Enfin, certaines communes affichent des prix encore inférieurs à ceux de Clermont malgré une augmentation de la demande, telles que Breuil-le-sec située à l’est et dont les prix se situent autour de 1 883 €/m², et Neuilly-sous-Clermont au sud et qui abrite le Château d’Auvillers, où il faut prévoir 1 830 €/m².

95 550 €

C’est le prix moyen d’un logement Clermontois de 50 m².

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !