Rumilly, Quintal, Cran-Gevrier… Où habiter autour de la Venise des Alpes ?

15 fév 2022
Modifié
15 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Annecy est l’une des communes les plus attractives de France. Toutefois, ses prix de vente élevés poussent de nombreux acquéreurs à se tourner vers sa périphérie : Rumilly, Quintal, Cran-Gevrier… Découvrez où devenir propriétaire autour d’Annecy.

Image
Annecy est l’une des villes les plus chères de France.
Annecy est l’une des villes les plus chères de France. © anyaberkut

Sommaire

Avec son lac, ses canaux et sa vieille ville, Annecy offre un cadre de vie exceptionnel qui séduit de nombreux acquéreurs, avec pour conséquence une raréfaction de l’offre et une hausse des prix de vente. La Venise des Alpes fait même partie des villes où les prix des logements sont les plus élevés de l’Hexagone. Selon le baromètre LPI-SeLoger, parmi les villes françaises de plus de 60 000 habitants (hors Île-de-France), Annecy est la troisième la plus chère après Cannes et Lyon, avec un prix de vente moyen de 4 973 €/m². La préfecture de la Haute-Savoie devance notamment de grandes métropoles comme Bordeaux, Nice ou Nantes. Face à ses prix de vente élevés, de nombreux acquéreurs se tournent vers sa périphérie, où l’on peut trouver des communes offrant une qualité de vie similaire à des prix plus accessibles.

Image
La périphérie offre des prix plus accessibles qu’à Annecy pour une qualité de vie similaire.
La périphérie d'Annecy offre des prix plus accessibles pour une qualité de vie équivalente. © RayaHristova

Où acheter en périphérie pour moins de 4 500 €/m² ?

Acheter autour d’Annecy pour moins de 4 500 €/m², c’est tout à fait possible ! Notamment à Seynod, au Sud-Ouest de la petite Rome savoyarde, où le prix de vente moyen s’élève à 4 487 €/m². C’est également le cas à Sillingy, ville située à 20 minutes au Nord-Ouest d’Annecy, qui dispose de toutes les commodités (écoles, transports, commerces…). Pour acheter un logement ancien à Sillingy, il faut compter 4 279 €/m². Le prix moyen au mètre carré des appartements est de 4 032 €, tandis que pour les maisons, il s’élève à 4 333 €. En se rapprochant d’Annecy, nous pouvons aussi trouver la ville de Meythet, où le prix de vente moyen atteint 4 226 €/m², avec 4 187 €/m² pour un appartement et 4 540 €/m² pour une maison. Pour passer sous la barre des 4 000 €/m², il faut se tourner vers Cran-Gevrier (3 899 €/m²) ou Rumilly (3 159 €/m²). Le charme de cette dernière réside dans ses styles architecturaux multiples hérités de son histoire très ancienne.

82 %

À Quintal, les maisons représentent plus de 8 logements sur 10.

Envie de maison ? Tournez-vous vers la périphérie annécienne !

Contrairement aux communes précédemment citées, certaines villes de la périphérie annécienne proposent des prix de vente similaires, voire plus élevés que ceux constatés dans la ville-centre de l’agglomération. Néanmoins, la demande y est souvent moins soutenue et l’on y trouve bien plus de maisons qu’à Annecy. C’est le cas à Sévrier (6 034 €/m²), où les maisons constituent 55 % du parc de logements. À Quintal, ville verte située à seulement quelques kilomètres d’Annecy, les maisons représentent même 82 % des logements. Le prix de vente moyen atteint 5 425 €/m², avec 4 860 €/m² pour les appartements et 5 951 €/m² pour les maisons. Enfin, localisée à 5 kilomètres de la Venise des Alpes, Poisy propose un prix de vente moyen de 4 888 €/m². Si les maisons n'y représentent que 42 % des biens, cette ville surplombant Annecy et son lac offre un cadre de vie idéal qui séduit sans peine les porteurs de projets.

6 034 €/m²

Sévrier est l’une des villes les plus chères de l’agglomération annécienne, avec un prix au mètre carré supérieur à 6 000 €.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !