« Plus de 75 % des achats dans le neuf sont destinés à de l’investissement locatif »

28 mar 2022
Modifié
28 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Philippe Vigneron, dirigeant d’Itineris Building Promotion et d’Itineris Building Transaction, analyse les particularités du marché immobilier de Clermont-Ferrand, qui attire une majorité de projets d’investissements locatifs.  

Image
vue-aerienne-clermond-ferrand-logicimmo
Clermont-Ferrand, le grand centre urbain de la région Auvergne. © Panthere Noire – Shutterstock

Quel est votre secteur d’intervention ?

Itineris Building Promotion a été créé il y a 28 ans. Aujourd’hui, c’est plus de 60 résidences et plus de 1 500 appartements de qualité qui ont été livrés à nos clients. Itineris Building Transaction est mon agence immobilière, implantée à Clermont-Ferrand depuis 21 ans. Elle prend en charge la gestion locative de près de 500 appartements pour le compte de notre clientèle d’investisseurs, principalement sur l’agglomération clermontoise. Actuellement, nous concentrons notre production sur les communes classées en zone B1 du dispositif Pinel, c’est-à-dire Clermont-Ferrand et Chamalières.

Quels sont les secteurs les plus prisés par les investisseurs qui souhaitent acheter des biens pour la location ?

Les investisseurs recherchent des biens situés dans le même périmètre géographique que les propriétaires occupants à Clermont-Ferrand, à savoir le centre-ville, l’ouest et les secteurs des universités/CHU au sud de la métropole. Pour ce dernier, la raison principale de cette attractivité est que les prix y sont un peu moins élevés que dans le centre-ville ou qu’à Chamalières.

4 316 €/m²

C’est le prix moyen dans le neuf, stationnement inclus, en 2021 à Clermont-Ferrand.

À quel type d’acquéreurs s’adresse votre secteur ? Votre clientèle est-elle plutôt locale ou originaire d’autres régions ?

L’agglomération clermontoise n’étant pas ou très peu concernée par l’acquisition de résidence secondaire, notre activité se concentre uniquement sur l’immobilier résidentiel de qualité. 75 % de nos clients sont d’origine auvergnate, et les 25 % restants proviennent des territoires périphériques de la région, par nos partenaires qui commercialisent nos programmes immobiliers. À partir de là, la segmentation du marché est de l’ordre de 20 % d’acquéreurs propriétaires occupants, et 80 % d’investisseurs d’appartements destinés à être proposés au marché locatif.

« L’année 2021 a vu son activité plus que compenser les résultats compliqués de l’année 2020 »

Quelles sont les principales raisons qui poussent les acquéreurs à rechercher un bien à Clermont-Ferrand ?

Clermont-Ferrand séduit tout d’abord pour sa qualité de vie. Ensuite, les prix de l’immobilier sur notre marché restent, malgré une hausse sensible des prix ces dernières années, parmi les plus attractives de France, ce qui favorise l’investissement locatif, notamment avec le dispositif Pinel.

75 %

C’est la part de l'investissement locatif pour l’achat d’appartements neufs à Clermont-Ferrand et Chamalières.

Quels sont les prix moyens constatés pour l’achat d’un T1, d’un T2 ou d’un T3 neuf dans la métropole clermontoise ?

Les prix moyens que nous constatons se situent dans une fourchette allant de 110 000 à 131 000 € pour un bien de type studio. Pour un bien de type T2, les prix moyens varient autour de 190 000 €, et autour de 247 000 € pour un T3.

Image
philippe-vigneron
Philippe Vigneron
Dirigeant
Itineris Building
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !