« À Cannes, les délais de vente sont plus courts malgré la hausse des prix »

10 fév 2022
Modifié
10 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Hier prisée pour ses résidences secondaires, la ville de Cannes est aujourd’hui également convoitée par des citadins souhaitant s’installer en résidence principale. Sacha Pintiaux, gérant de l’agence Occitan Properties, nous parle du marché cannois qui semble évoluer.  

Image
port-de-cannes-logicimmo
La ville de Cannes attire de plus en plus de Français en quête de soleil et de qualité de vie. © Travel-Fr – Shutterstock

Comment va le marché immobilier cannois ?

Au 4e trimestre 2021, nous avons vu émerger un phénomène nouveau : la demande est devenue supérieure à l’offre, et la rareté des produits a engendré l’engouement de nos clients qui achètent vite et sans négocier. Les délais de vente se raccourcissent ainsi très significativement. Le pouvoir entre acquéreurs et vendeurs s’est équilibré.

5 508 €/m²

C’est le prix moyen d’un appartement dans l’ancien au sein de la ville de Cannes.

Avez-vous vu émerger un nouveau profil d’acheteurs ?

Le profil des acheteurs a évolué. Ils sont à présent plus nombreux, mais surtout plus déterminés. Désormais, nous recevons autant de demandes pour des résidences principales que secondaires. Celles-ci sont motivées par des mutations liées à la pandémie de la covid et l’essor du télétravail, ainsi qu’au désir d’avoir une meilleure qualité de vie dans une région qui attire toujours plus. Elles émanent principalement des habitants des grandes villes françaises.

« Plus un bien reste sur le marché, plus il se dévalorise »

Ces deux dernières années, quelle a été votre principale préoccupation ?

En raison de la crise sanitaire, les Français ont connu un certain nombre de restrictions et notamment de déplacements inter-régions entre 2020 et 2021. Nous avons beaucoup souffert de ne pas pouvoir travailler comme nous le souhaitions, malgré l’essor des visites virtuelles et des technologies digitales. Il était également difficile d’avancer dans le flou sans avoir de visibilité sur l’activité des mois à venir. Mais les clients sont arrivés en masse dès que les restrictions furent levées ! Nous avons donc compensé les confinements et restrictions de déplacements par l’afflux de nouveaux clients prêts à concrétiser leur projet immobilier dans un délai réduit.

53 %

C’est la proportion que représentent les résidences principales à Cannes.

L'année 2022 vous semble-t-elle prometteuse ?

Oui, nous sommes assez confiants pour l’année 2022. Nous continuons à rencontrer des clients très sérieux et très motivés pour acheter. Cependant, il est essentiel de concentrer notre stratégie sur la prospection de nouveaux mandats afin de faire face à la pénurie de produits sur le marché actuel et satisfaire nos potentiels acquéreurs.

Image
Sacha Pintiaux
Sacha Pintiaux
Gérant
Occitan Properties
French

A la une !