Quels sont les secteurs les plus prisés d'Avignon et de ses alentours ?

06 oct 2022
Modifié
06 oct 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Rien ne freine le dynamisme d’Avignon, ni l'attractivité de ses quartiers emblématiques et particulièrement prisés. Si Avignon est recherchée dans sa globalité, le centre et l’ouest de la ville demeurent des valeurs sûres. Le marché de report est également très actif, à commencer par la première couronne avignonnaise.

Image
L'hypercentre historique d'Avignon demeure un secteur très recherché. © saiko3p - Shutterstock
L'hypercentre historique d'Avignon demeure un secteur très recherché. © saiko3p - Shutterstock

Sommaire

Avignon a décidément plus d'un atout dans sa manche. La Cité des Papes profite notamment d’un certain nombre de projets urbains et de programmes de réhabilitation comme le déploiement du tramway, pour ne citer que lui, qui la rendent de plus en plus attrayante aux yeux des acquéreurs. Toutes ces améliorations ont un impact direct sur le marché immobilier de la préfecture du Vaucluse.

2 466 €/m²

C’est le prix immobilier moyen à Avignon

Le centre et l’ouest d'Avignon : des secteurs très prisés

L'attractivité dont jouit Avignon ne se dément pas, et ses effets se font ressentir sur la dynamique de son marché immobilier, avec une hausse des prix immobiliers de 14,7 % sur 1 an. Et cette hausse ne semble ne pas près de ralentir de signes de faiblesses. Pour autant, Avignon compte parmi les villes du Sud de la France les moins chères à l'achat, avec un prix du m² qui avoisine 2 466 €. Une aubaine pour les acquéreurs en provenance des grandes métropoles, lesquels plébiscitent largement les villes à taille humaine comme Avignon. Il faut dire que la préfecture du Vaucluse a plus d’un tour dans son sac et offre une multitude d’avantages. Outre ses prix abordables, Avignon se situe au cœur d’un secteur naturel préservé et dispose de tout le confort d’une ville dynamique en termes de densité de commerces, de transports et d'infrastructures. Notons que certains quartiers, notamment ceux du centre et de l’ouest de la ville, sont particulièrement courus. Le quartier Fontcouverte en fait partie, affichant une moyenne de 2 996 €/m², comme le quartier Saint Ruf – Trillade-Nord, où il faut prévoir 2 177 €/m² et le quartier Clos de l’Epi – Neuf Peyres, avec 2 207 €/m². L’hyper-centre avignonnais, à l’intérieur des remparts, demeure apprécié pour son atmosphère historique et ses immeubles anciens.  Dans ce secteur, comptez 3 000 €/m². Enfin, le quartier Montfavet qui affiche le même niveau de prix que l’hyper-centre, demeure prisé pour son aspect résidentiel et sa grande concentration de maisons individuelles.

À Avignon, les acquéreurs privilégient les maisons individuelles et les appartements avec terrasse.

Les alentours d'Avignon ne sont pas en reste

Si Avignon intra-muros est prisée des acquéreurs, son marché de report est également actif. La première couronne est particulièrement appréciée pour sa proximité avec Avignon, et notamment certaines d’entre elles car elles permettent à leurs habitants de profiter d'un environnement particulièrement agréable. C’est le cas de Villeneuve-lès-Avignon, au nord-ouest de la préfecture du Vaucluse, où les prix sont plutôt élevés avec une moyenne de 3 612 €/m². D’autres communes sont elles aussi recherchées pour leur cadre privilégié, comme Les Angles avec 3 094 €/m², Caumont-sur-Durance avec 2 869 €/m², ou encore Saint-Saturnin-lès-Avignon connue pour abriter quelques propriétés d’exception, et où il faut prévoir 2 800 €/m² pour devenir propriétaire.

+ 14,7 %

C’est la hausse des prix immobiliers avignonnais sur un an

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !