« À Strasbourg, les acquéreurs recherchent surtout du confort »

14 fév 2022
Modifié
18 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Dynamique et attractive, Strasbourg attire de plus en plus d’acquéreurs locaux ou en provenance d’autres régions, voire d'autres pays. Nolwenn Preuss, directrice des ventes Immoval et Dorian Schwartz, responsable de l’agence Immoval des Contades, indiquent que la demande est si forte que de plus en plus, les ventes ont lieu « off market ».

Image
Toutes les typologies de biens sont demandées à Strasbourg. © Mellow10
Toutes les typologies de biens sont demandées à Strasbourg. © Mellow10

Quel est l’état du marché immobilier à Strasbourg ?

En 2021, il a été prolifique puisque nous avons atteint des records en termes de volume de ventes. On observe un début de stabilisation peut-être dû à l’arrivée des élections présidentielles. Cette période peut créer une accalmie mais globalement, nous sommes sur un plateau haut.

Vers quels biens s’oriente la demande ?

Nous n’avons pas relevé une typologie de biens plus demandée qu’une autre. En revanche les acquéreurs recherchent avant tout du confort. Ils aspirent à des espaces de vie plus grands, une pièce en plus. Ce qu'ils veulent surtout, c'est se sentir bien chez eux.

3 565 €

La demande se renforce-t-elle sur les espaces extérieurs ?

Cela dépend vraiment des secteurs, mais ce n’est pas systématique. Le télétravail a surtout fait naître des envies d’espace et de bien-être. L’espace extérieur est un plus, mais ce n’est pas toujours une condition sine qua non et la crise sanitaire n’a pas forcément modifié ces attentes.

Quelle est la tendance en termes de prix immobiliers ?

Ils augmentent avec le jeu de l’offre et de la demande, car nous sommes sur un marché immobilier tendu.

« La demande provient d’acquéreurs franciliens, luxembourgeois et de frontaliers »

Nolwenn Preuss et Dorian Schwartz

Les acquéreurs recherchent-ils une résidence principale ?

Nous avons tous types de demande, car Strasbourg est très attractive, et cela n’est pas uniquement dû à la crise sanitaire. La ville abrite des grandes écoles, des étudiants, le TGV, un grand nombre de commerces, et elle a fait l’objet d’évolutions majeures.

Quels sont les quartiers les plus demandés ?

La demande est historiquement forte dans l’hypercentre, aux Contades et à l’Orangerie, mais les prix sont élevés et d’autres quartiers émergent progressivement, comme Cronenbourg par exemple. Avec les prix qui évoluent, les acquéreurs investissent le marché de report et ces quartiers prennent de la valeur à leur tour.

+ 6,9 %

C’est l’augmentation des prix immobiliers strasbourgeois sur un an

En combien de temps un bien se vend-il à Strasbourg ?

Très vite, et avant même d’être publié puisque pour beaucoup de biens, la relance du fichier acquéreurs suffit. C’est pour cette raison qu’il est essentiel que les acquéreurs viennent nous rencontrer, pour ne pas rater une opportunité.

Image
Nolwenn Preuss Immoval
Nolwenn Preuss
Directrice des ventes
Immoval
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !