« À Samoëns, les prix ont augmenté à cause d'une pénurie de biens à vendre »

07 juin 2022
Modifié
07 juin 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

S’ils ont été nombreux à se rapprocher du littoral, une importante proportion de particuliers a axé ses recherches dans les domaines de montagne. Margaux Decool, directrice de Thibon Immobilier, nous fait l’état du marché du domaine du Grand Massif.

Image
vue-sur-samoens-logicimmo
À Samoëns, les habitations sont en majorité des résidences secondaires, louées une bonne partie de l’année. © Alexey Gorshenin – Shutterstock

Quel est votre sentiment concernant l’état du marché immobilier à Samoëns ?

Aujourd’hui, le marché de la transaction dans le domaine du grand massif est très dynamique. Nous recevons beaucoup de demandes de personnes souhaitant s’établir ici et acheter, mais nous ne disposons que de très peu d'offres. D’ailleurs, cette situation de tension et de déséquilibre a eu comme conséquence une légère augmentation des prix. Enfin, les délais de vente sont extrêmement courts et il n’y a aucune négociation.

6 000 €/m²

C’est le prix moyen d’une maison dans la ville de Samoëns.

Quelles ont été les conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier de votre secteur ?

La pandémie a largement participé à la hausse de la demande. Après les confinements successifs, les gens ont eu, plus que jamais, besoin d’air et d’espace. Ils ont remis en question leur mode de vie et souhaitent désormais accorder plus d’importance à leur confort et à la qualité de leur quotidien. De nombreux particuliers se sont ainsi tournés vers les villes de la Côte d’Azur pour se rapprocher de la mer. Ils sont également très nombreux à vouloir avoir leur pied-à-terre à la montagne.

« La majorité de notre clientèle est originaire d’autres régions de France ou de Belgique »

Pouvez-vous nous donner des exemples de prix de biens représentatifs ?

Dans le domaine du grand massif, un studio avec parking ou garage sera proposé à un prix d’environ 100 000 €. Pour un T3, la fourchette commence à 330 000 € et peut monter jusqu’à 350 000 €.

67 %

C’est la proportion d’appartements à Samoëns.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

Notre structure fait partie du groupe Thibon. C’est une agence familiale à taille humaine. Le réseau compte plusieurs agences situées dans les villes des Gets, de Morzine, d’Avoriaz ou encore de Saint-Tropez. Elles sont toutes spécialisées dans la vente de résidences secondaires. Nous proposons des packages tout inclus et des services clés en main pour nos clients : achat, location, magasin de décoration ou d’électroménager, magasin de skis, spa, salle de sport, etc. Ici, nous intervenons sur le domaine du Grand Massif, particulièrement dans les stations de Samoëns, Flaine, Morillon et Sixt-Fer-à-Cheval.

Image
Margaux Decool
Margaux Decool
Directrice
Thibon Immobilier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !