« Il reste de bonnes affaires à saisir sur les programmes neufs grenoblois en cours »

15 nov 2022
Modifié
15 nov 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Après une année 2021 exceptionnelle, le marché immobilier neuf grenoblois amorce un retour à la normale. Sylvie Lavallée, directrice commerciale d’Edifim Dauphiné, nous confie ses impressions sur l’état actuel et le devenir de ce marché prisé.

Image
Le programme Neuf Coeur Opaline grenoblois séduit les acquéreurs.
Malgré un ralentissement à venir, le marché immobilier neuf grenoblois séduit les acquéreurs. © Edifim

Quel bilan dressez-vous de votre activité au 1er semestre 2022 ?

Nous sommes actuellement à 64 réservations. Sur la même période en 2021, nous étions à 113 réservations. Rien d’alarmant car l’année dernière a été très exceptionnelle. Ce semestre marque simplement un retour à la normale.

Quel est le profil de votre clientèle ?

Depuis le début de l’année, nous constatons un changement du profil des acquéreurs. Les investisseurs et les seniors portent le marché.

4 017 €/m²

C’est le prix moyen de l’immobilier du collectif neuf dans la métropole grenobloise.

Est-ce possible de faire de bonnes affaires dans le neuf à Grenoble ?

Il est évident que la conjoncture actuelle avec la hausse récente des coûts de travaux a pour effet une augmentation des prix. Cependant, il reste de bonnes opportunités sur les programmes en cours de chantier.

Pouvez-vous nous donner un exemple de programme avec ces opportunités ?

Notre programme L’Opaline à Grenoble, dont la livraison est prévue en 2023. Il affiche un prix moyen à moins de 3 800 €/m². 18 appartements sont encore disponibles à la vente. À titre de comparaison, le prix de marché à Grenoble Métropole sur 2022 se situe à 4 020 €/m².

« Avec 64 réservations, le premier semestre 2022 marque un retour à la normale »

Sylvie Lavallée, directrice commerciale d’Edifim

Selon vous, comment va évoluer le marché du neuf grenoblois dans les six prochains mois ?

La baisse de la demande et de l’offre de biens à vendre devrait entraîner un fort ralentissement de l’activité jusqu’à la fin du 1er trimestre 2023. Les acquéreurs ont tendance à reporter leur projet d’achat. Il devient également difficile de sortir de nouvelles opérations.

3 800 €/m²

C’est la fourchette haute du prix des appartements du programme L’Opaline à Grenoble

Quel est l’engagement d’Edifim dans la transition énergétique ?

Nous sommes pleinement engagés dans une démarche RSE. Concrètement, sur nos 7 résidences en cours, 3 intègrent un chauffage au bois, 1 la géothermie et 1 autre le chauffage urbain. Notre programme Clos Garden à Claix a d’ailleurs été primé au concours des Pyramides d’Argent 2022 de la FPI dans la catégorie Conduite Responsable des Opérations.

Image
Sylvie Lavallée
Sylvie Lavallée
Directrice commerciale
Edifim Dauphiné
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !