« À Grenoble, la demande de logements neufs ne faiblit pas »

17 oct 2022
Modifié
17 oct 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le marché du neuf grenoblois bénéficie d’une forte attractivité. Mais le revers de la médaille, c'est qu'il devient difficile d'y trouver des biens à vendre… Guillaume Trignat, directeur des programmes chez Gilles Trignat Résidences, nous éclaire sur ce marché sous tension.

Image
vue-aerienne-grenoble-logicimmo
Le marché immobilier grenoblois reste très actif malgré une pénurie de l’offre. © Katatonia82 – Shutterstock

Comment se porte le marché immobilier neuf à Grenoble ?

Nous sommes face à un marché où règne une forte tension avec une demande importante et une offre en nette diminution. Les problèmes d’approvisionnement en matériaux et la hausse des prix de l’énergie impactent considérablement le marché. À cela s’ajoute maintenant la difficulté pour les acquéreurs d’obtenir des financements. Concernant les prix de vente, ces derniers sont en train de se stabiliser après d’importantes hausses au cours des deux dernières années.

3 000 €/m²

C’est la fourchette basse pour acheter un logement neuf dans la région grenobloise.

Quel est le profil de votre clientèle ?

Nous rencontrons essentiellement trois types d’acquéreurs. Nous avons tout d’abord affaire à des seniors qui vendent une maison familiale devenue trop grande et nécessitant trop d’entretien. Nous recevons également en agence des cadres ou des chefs d’entreprise en quête d’un bien haut de gamme près de leur travail. Enfin, le neuf attire aussi les investisseurs.

« Les terrains à bâtir se font de plus en plus rares dans la région grenobloise »

Guillaume Trignat, directeur des programmes chez Gilles Trignat Résidences.

Quels sont les secteurs les plus prisés dans la région ?

Les acheteurs plébiscitent la vallée du Grésivaudan. C'est un secteur apprécié pour son environnement d’exception et ses vues sur les montagnes enneigées. De manière générale, les acquéreurs privilégient les biens situés en centre-ville, proches des commerces, des transports et des axes routiers.

6 000 €/m²

C'est la fourchette haute pour devenir propriétaire d'un bien neuf haut de gamme dans la région grenobloise.

Quel avenir pour le marché du neuf autour de Grenoble ?

Je suis optimiste car il sera toujours nécessaire de loger les gens. De plus, nous intervenons sur un secteur porteur où de nombreux projets sont prévus dans les années à venir comme l’extension de ST Microelectronics, le tram à Pont-de-Claix ou encore le RER intercommunal.

Pouvez-vous nous présenter votre société ?

Nous sommes une société de promotion immobilière familiale et indépendante installée à Meylan depuis 40 ans. Nous réalisons chaque année près de 300 logements haut de gamme et offrons à nos clients un accompagnement de qualité pour concrétiser leur projet immobilier.

Image
Guillaume Trignat
Guillaume Trignat
Directeur des programmes
Gilles Trignat Résidences
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !