« Depuis quelques semaines, le marché immobilier à La Ciotat se stabilise »

19 avr 2022
Modifié
19 avr 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Porte d’entrée du Parc national des Calanques, La Ciotat bénéficie d’une forte attractivité immobilière. Carine San Nicolas, gérante de Reflet Marine, nous livre ses impressions sur l’état actuel du marché ciotaden.

Image
port-la-ciotat-logicimmo
À 30 km de Marseille, La Ciotat propose un cadre de vie des plus agréable. © Christian Musat – Shutterstock

Comment se porte actuellement le marché immobilier à La Ciotat ?

Cela fait deux ans environ que le marché est très tendu avec une demande très forte et une offre faible. Cependant, depuis quelques semaines, nous observons un léger infléchissement de la demande. Celui-ci est peut-être dû au conflit en Ukraine. Cela nous permet d’avoir davantage de stocks, car les délais de vente ont tendance à s’allonger.

5 023 €/m²

C’est le prix moyen de l’immobilier à La Ciotat.

Qu’est-ce qui explique la faiblesse de l’offre de biens à vendre ?

Tout simplement parce que les vendeurs ont tendance à reporter la mise en vente de leur bien par crainte de ne pas en retrouver un nouveau dans les temps. Ils préfèrent d’abord trouver un logement.

Quel est le profil des acheteurs dans la ville ?

Notre clientèle est assez diversifiée. Nous avons affaire à de plus en plus d’habitants des métropoles parisienne et lyonnaise. Ces derniers ont accès au télétravail et souhaitent s’installer à l’année à La Ciotat tout en remontant à Paris et Lyon quelques jours par semaine. Nous observons également un nouveau phénomène. Auparavant, les acquéreurs connaissaient La Ciotat, car ils y avaient passé des vacances. Depuis peu, certains clients achètent sans même connaître la ville, sur la base de sa renommée.

« La demande a toujours été importante à La Ciotat »

Pouvez-vous nous donner une idée des prix immobiliers à La Ciotat ?

L’agence a récemment vendu une maison, proche du centre-ville, de 180 m2 à 895 000 €. Dans le cœur de ville également, un studio de 27 m2 a trouvé preneur, quant à lui, à 148 000 €.

68 %

C’est la proportion d’appartements dans le parc immobilier ciotaden.

Comment entrevoyez-vous l’avenir du marché immobilier ciotaden ?

C’est difficile à dire avec les élections, car nous sommes dans une période d’incertitude au regard du conflit en Ukraine et des élections à venir. Il y a néanmoins tout lieu de penser que le marché devrait rester dynamique.

Image
Carine San Nicolas
Carine San Nicolas
Gérante
Reflet Marine
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !