« Les réaménagements du centre-ville de La Ciotat en font l’endroit où investir »

12 nov 2021
Modifié
09 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Les Bouches-du-Rhône abritent de nombreuses petites villes aux abords de Marseille, parmi lesquelles La Ciotat. Raphaël Porcuna, directeur de l’agence Reflet Marine Immobilier, nous éclaire sur le marché dans ce secteur.

Image
la-ciotat-logicimmo
La Ciotat charme les acquéreurs par son ambiance de village méditerranéen et sa situation géographique. © Arkadiusz Sokol – Shutterstock

Dans quels secteurs êtes-vous amenés à intervenir ?

Notre agence propose des biens immobiliers en vente et en location sur toute la commune de La Ciotat, mais également les villes alentour, de Toulon à Marseille.

Pouvez-vous nous donner un état des lieux du marché de l’immobilier ?

Le marché de l’immobilier dans les Bouches-du-Rhône a toujours été très dynamique, mais la crise sanitaire a amplifié ce phénomène. Dans et autour de La Ciotat, la demande de logements est bien supérieure à l’offre.

4 810 €/m²

C’est le prix moyen pour l’achat d’un bien immobilier ancien à La Ciotat.

Y a-t-il des quartiers privilégiés ou à fort potentiel à La Ciotat ?

On peut, à titre d’exemple, citer le quartier Saint-Jean et le vieux centre-ville de La Ciotat. Cette partie historique de la commune a bénéficié de nombreux travaux comme, par exemple, des bornes d’accès automatisées afin de réguler le trafic, de nouvelles zones piétonnes, ou encore des éclairages au sol et en façade. Tout un réaménagement qui a contribué à une attractivité foncière. Dans ce secteur, les biens disponibles sont rares et partent généralement très vite.

« Dans un secteur privilégié et au prix du marché, un bien part en moins d’un mois »

Raphaël Porcuna, directeur de l’agence Reflet Marine Immobilier

Avez-vous un exemple de prix qui reflète l’état du marché de ce secteur ?

Le prix moyen au mètre carré évolue considérablement selon l’état, la surface ou encore la situation géographique du bien. Par exemple, pour une maison avec 3 chambres et un terrain de 700 m² à La Ciotat, il faut compter entre 700 000 et 800 000 €.

Le marché de la location est-il, lui aussi, dynamique ?

Pour ce qui est du marché locatif, le secteur est très tendu, il y a beaucoup de demandes. En général, on constate qu’un bien mis en location trouve preneur en moins d’une semaine.

16 €/m²

C’est le prix moyen au mètre carré pour louer un appartement à La Ciotat.

Avez-vous des conseils à donner à de futurs acquéreurs ?

En cas de coup de cœur, il est primordial de rapidement se positionner, car le secteur est très recherché. Le potentiel d’un bien acheté à La Ciotat est très important, il est donc courant de faire une plus-value intéressante à la revente.

Quelles sont les perspectives du marché de l’immobilier ?

La crise sanitaire a boosté les transactions immobilières de la région, avec une augmentation des prix de l’ordre de 10 à 15 %. Les agents immobiliers ont été surpris par cette croissance, mais dans la mesure où le secteur ne cesse d’attirer, il y a de fortes chances pour que le marché maintienne cette dynamique.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

Créée en 1996, l’agence Reflet Marine Immobilier gère les transactions immobilières, les locations et la gestion locative. Proches de nos clients, nos 6 collaborateurs les accompagnent dans tous les projets de location ou d’achat immobilier.

Image
silhouette homme pour ITV ©Logic-immo
Raphaël Porcuna
Directeur
Reflet Marine Immobilier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !