« La pénurie de biens à Toulouse tend le marché à Roques-sur-Garonne »

21 mar 2022
Modifié
21 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Alors que dans la ville rose la pénurie de biens s’accentue, nombre d’acquéreurs se dirigent vers sa proche couronne et notamment vers Roques-sur-Garonne. Christophe Semenadisse, gérant de Semenadisse Immobilier, décrypte pour nous l’état du marché immobilier de cette petite commune au sud de Toulouse.

Image
maison-roques-sur-garonne-logicimmo
Au sud de Toulouse, Roques-sur-Garonne continue d’attirer les acheteurs. © Jaruwan Jaiyangyuen – Shutterstock

Pourriez-vous nous décrire les grandes tendances du marché de Roques-sur-Garonne ?

La plus grande difficulté actuellement sur notre secteur est de trouver des biens de qualité à proposer à nos clients. Roques-sur-Garonne dispose de maisons et d’appartements à la vente, mais la plupart d’entre eux sont aujourd’hui surestimés. Nous devons donc faire preuve d’un grand professionnalisme pour parvenir à satisfaire une demande qui ne cesse de progresser.

2 601 €/m²

C’est le prix moyen d’une maison à Roques-sur-Garonne.

Dans ce contexte si particulier, pensez-vous que les banques ont un rôle à jouer ?

Les établissements bancaires ont revu de manière draconienne leur niveau d’exigence. Ils demandent désormais près de 20 % d’apport contre 5 % auparavant. Il faut donc disposer d’une enveloppe considérable pour pouvoir emprunter. Aujourd’hui, les acquéreurs ont parfois des difficultés à trouver des financements pour leur projet. Ce resserrement des conditions d’accessibilité pourrait empêcher certains acheteurs d’accéder à la propriété. C’est d’autant plus vrai que la faiblesse des taux n’encourage pas nécessairement les banques à prêter de l’argent.

« À Roques-sur-Garonne, les délais de vente et d’acquisition tendent à se rallonger »

Quel est le comportement de la clientèle depuis le début de la crise sanitaire ?

Nous avons observé un exode depuis l’hypercentre vers les zones périphériques, dans la proche couronne de Toulouse. Tandis qu’il avait fortement diminué, le nombre d’acquéreurs de gros terrains a par exemple augmenté ces deux dernières années. Aujourd’hui, nous constatons un étalement de la banlieue toulousaine équivalent en proportion avec la périphérie de Paris. Les investisseurs notamment ont bien compris tout l’intérêt d’acheter dans ce secteur. Les prix à l’achat y sont en effet relativement bas alors que les loyers demeurent quasiment identiques à ceux du centre-ville.

3 057 €/m²

C’est le prix moyen d’un appartement dans la ville de Roques-sur-Garonne.

Pour terminer, pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre agence ?

Notre structure familiale à taille humaine existe depuis 30 ans. Nous sommes une équipe jeune et dynamique avec une expertise dans la transaction, la gestion, la location et les activités de syndic, avec le développement d’une activité en ligne. Nous disposons également d’une bonne connaissance de la rénovation et des questions liées à la rénovation énergétique.

Image
silhouette homme pour ITV ©Logic-immo
Christophe Semenadisse
Gérant
Semenadisse Immobilier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !