« Marseille devrait conserver son dynamisme actuel »

19 sep 2022
Modifié
19 sep 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

L’attractivité de Marseille et de ses environs se confirme d’année en année. Premier achat, résidence secondaire, biens haut de gamme… la diversité de la demande dynamise l’immobilier de la cité phocéenne. Didier Bertrand, directeur d’Immobilière Le Marquis, décrypte pour nous les caractéristiques du marché immobilier de sa ville.

Image
vue-panoramique-port-marseille-logicimmo
Dans le 7e arrondissement de Marseille, primo-accédants et multi-propriétaires se côtoient. © S-F – Shutterstock

Dans quels secteurs intervenez-vous ?

Notre agence intervient à Marseille et plus spécifiquement sur le Vieux-Port, dans les 1er, 5e, 6e, 7e et 8e arrondissements. Nous réalisons également des transactions immobilières dans l’ouest du Var, le Luberon, les Alpilles ainsi qu'à Aix-en-Provence. À leur demande, nous accompagnons également nos clients sur toute la France, notamment à Paris, à la montagne et en Corse.

3 474 €/m²

C’est le prix immobilier d’un appartement à Marseille.

Quel est le profil type des acheteurs ?

Il est impossible de dresser un portrait type. Nous recevons, par exemple, beaucoup de Marseillais qui déménagent, soit dans un autre arrondissement de la ville, soit en périphérie. Parmi nos clients, nous avons également des acheteurs en provenance d’autres régions de France souhaitant s’installer dans notre ville. Enfin, notre clientèle est composée aussi bien de jeunes couples ou de jeunes actifs primo-accédants que d’acquéreurs haut de gamme.

« À Marseille, la maison individuelle ou l’appartement avec extérieur reste la demande la plus fréquente »

Didier Bertrand, directeur d’Immobilière Le Marquis.

Quel est le critère clé pour les acheteurs ?

À Marseille et dans ses environs, tous les biens avec extérieur, maisons et appartements, connaissent un fort engouement. La superficie, la qualité ou la vue de cet espace viennent seulement dans un second temps. Quant aux secteurs privilégiés, ils varient fortement en fonction du profil de l’acquéreur et de ses besoins.

4 305 €/m²

C’est le prix moyen d’une maison à Marseille.

Recevez-vous des demandes pour des résidences secondaires ?

Absolument, le sud-est de la France a toujours été une destination majeure pour les acheteurs de ce type de biens. Cette demande a été très largement renforcée par la crise sanitaire et la mise en place du télétravail.

Quelles perspectives d'évolution pour le marché phocéen ?

La ville est en plein développement. Elle devrait conserver son dynamisme et le marché immobilier également. C’est donc toujours le bon moment pour acheter et vendre. Les besoins des acheteurs continuent d’évoluer. L’investissement locatif et la résidence secondaire profitent pleinement de ces évolutions. Reste à savoir comment les taux d’emprunt vont évoluer ces prochains mois. Leur hausse a déjà réduit le pouvoir d’achat des acquéreurs de 5 %.

Image
Didier Bertrand
Didier Bertrand
Directeur
Immobilière Le Marquis
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !