« Malgré son dynamisme, Six-Fours-les-Plages subit les conséquences de la crise »

03 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Manque d’offres, hausse des prix et attentisme des vendeurs, Florent Testanière, gérant de Le Brusc Immobilier, nous fait part de son ressenti sur le marché Immobilier de Six-Fours-les-Plages.

Image
port-le-brusc-logicimmo
À Six-Fours-les-Plages, le hameau du Brusc est presque un village avec toutes ses commodités. © Travel-Fr – Shutterstock

Comment qualifieriez-vous l’état des lieux du marché immobilier de Six-Fours-les-Plages ?

Notre secteur est très dynamique. Les acquéreurs sont vraiment séduits par la qualité de vie et l’environnement de Six-Fours-les-Plages. Il y a une belle offre de commerces : tout est ouvert à l’année. Nous sommes entourés de très beaux sites naturels et nous bénéficions d’un accès facile grâce à la gare TGV de Toulon. L’aéroport Marseille Provence quant à lui, n’est distant que d’une petite heure de voiture. Hormis cela, on constate actuellement que les vendeurs se font de plus en plus rares et qu’ils font vraiment preuve d’attentisme. En parallèle, la demande continue d’augmenter. Cette situation de déséquilibre est d’ailleurs en train d’engendrer une certaine tension sur le marché de l’ancien. Cela se traduit par une hausse des prix de vente des biens immobiliers sur tout le secteur de Six-Fours-les-Plages et ses alentours.

 

 

4 307 €/m²

C’est le budget moyen pour acquérir un appartement à Six-Fours-les-Plages.

Pouvez-vous me donner des exemples de prix de biens à la vente qui reflètent l’état du marché ? Et en location ?

Actuellement, le prix d’un studio à Six-Fours-les-Plages est compris dans une fourchette de 120 000 à 150 000 €. Pour un T2, il faut compter entre 150 000 et 250 000 €, de 250 000 à 400 000 € pour un T3, et de 280 000 à 500 000 € pour un T4. Pour une maison, les prix varient du simple au double. Le budget débute aux alentours des 400 000 €, mais peut aller jusqu’à 900 000 €. Pour une villa d’exception avec vue mer par exemple, les prix commencent à 1 000 000 € et peuvent s’envoler jusqu’à 3 000 000 €. L’offre est très faible sur notre secteur à l’heure actuelle, il faut donc être réactif si le prix de vente est cohérent. Il ne faut pas essayer de trop négocier, au risque de voir s’envoler l’affaire. Concernant le marché locatif, c’est sensiblement la même chose que pour la transaction.

« Le marché immobilier est tendu, particulièrement sur le marché de l’ancien »

Quelles conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier avez-vous déplorées ?

La situation troublée des deux dernières années a fait naître une forme d’attentisme chez les vendeurs. N’étant pas assurés de pouvoir eux-mêmes retrouver un bien après la vente de leur logement, ils préfèrent reporter leur projet quand ils auront plus de visibilité. Or, ceci ne fait que favoriser un cercle vicieux. La rareté de l’offre participe à l’augmentation progressive des prix de vente, tandis que les acheteurs se bousculent et n’attendent qu’à enfin acheter.

4 582 €/m²

C’est le prix moyen pour une maison à Six-Fours-les-Plages.

Quel est votre bilan de l’année 2021, et quelles sont les perspectives pour l'immobilier à Six-Fours-les-Plages ?

Notre bilan est positif. Nous avons connu une nette augmentation des transactions par rapport à l’année 2020, qui avait été impactée par les périodes de confinement successives. 2022 s’annonce bien : il y a une belle énergie depuis le début de l’année, poussée par une clientèle de qualité. En revanche, il nous est impossible de nous projeter avec certitude et de faire des prédictions, car nous n’avons aucune visibilité sur l’évolution du marché. Nous constatons que l’effervescence de la demande s’est maintenue malgré les derniers évènements internationaux.

Image
Florent Testaniere
Florent Testanière
Gérant
Le Brusc Immobilier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !