« Dans le Pays royannais, le marché de la résidence secondaire est très actif »

12 juil 2022
Modifié
19 juil 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Sur le littoral charentais, le marché de la résidence secondaire est dynamique. Royan et Saint-Georges-de-Didonne sont toujours très convoitées, selon Pauline Bruneau, Dirigeante générale des agences Coldwell Banker L'immobilière internationale à Saintes et Royan.

Image
Les prix ont tendance à se stabiliser dans le Pays de Royan.
Les acquéreurs recherchent des maisons secondaires plus équipées qu’auparavant. © Getty Images – Musat

Sur quel secteur intervenez-vous ?

Nous intervenons sur l’ensemble du littoral royannais, à savoir Meschers-sur-Gironde, Saint-Georges-de-Didonne, Royan, Vaux-sur-Mer, Saint-Palais-sur-Mer, Les Mathes, etc. En cas de demande, nous allons toutefois jusqu’à Ronce-les-Bains. Nous couvrons également les communes du rétro-littoral, comme Breuillet ou Saujon, dans un périmètre de 15 kilomètres. Notre secteur d’intervention tend à s'élargir, confortant notre expansion. C'est pourquoi nous sommes à la recherche de nouveaux talents pour gonfler nos effectifs.

44 %

À Royan, plus de 4 biens sur 10 sont des résidences secondaires.

Comment se comporte le marché de la résidence secondaire ?

Il est très actif sur notre secteur. Le littoral charentais est très attractif, et ce depuis plusieurs années. Contrairement à ce que l’on peut entendre, la hausse de la demande sur le marché de la résidence secondaire a démarré un peu plus d’un an avant la crise sanitaire. Cette dernière n’a fait qu’amplifier le phénomène.

Quels sont les secteurs les plus prisés ?

Les classiques, à savoir Royan et Saint-Georges-de-Didonne, sont toujours très convoités par les acheteurs en quête d’une résidence secondaire. Vaux-sur-Mer et Saint-Palais-sur-Mer rencontrent également un franc succès. De son côté, Meschers-sur-Gironde connaît une attractivité croissante, de même que certains villages un peu plus éloignés du littoral comme Breuillet ou encore Médis.

4 003 €/m²

C'est le prix de vente moyen d'un bien à Saint-Georges-de-Didonne.

Quels sont les biens les plus recherchés ?

Les logements situés à proximité immédiate de la mer sont très recherchés mais ils ne sont pas à la portée de toutes les bourses. Aujourd’hui, nous pouvons surtout remarquer que la demande a évolué. Les acquéreurs recherchent des résidences qui n’ont de secondaires que le nom. En effet, ils veulent une maison bien équipée et confortable pour pouvoir s’y rendre à tout moment dans l’année, aussi bien pendant la période estivale que pendant l’hiver. De plus, de nombreux acheteurs en quête d’une résidence secondaire envisagent de s’y installer pour leur retraite. Leurs critères de recherche sont donc les mêmes que pour leur résidence principale.

Image
Pauline Bruneau
Pauline Bruneau
Dirigeante
Coldwell Banker L'immobilière internationale
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !