« Dans l’agglomération grenobloise, le marché du neuf a du mal à se stabiliser »

18 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Autour de Grenoble comme dans le reste de l’Hexagone, l’immobilier neuf a rencontré un certain regain d’intérêt pendant la crise sanitaire. Qu’en est-il de sa situation actuelle ? Guillaume Trignat, directeur des programmes chez Gilles Trignat Résidences, fait le point.

Image
telepherique-grenoble-logicimmo
En Isère, Grenoble et sa périphérie sont particulièrement recherchés par les investisseurs. © Aliaksei Kruhlenia – Shutterstock

Pour la vente de résidences principales neuves, quels sont les types de clients ?

Nous pouvons identifier trois types de clients dans la zone géographique de Grenoble. Tout d’abord, il y a les seniors qui, avançant dans l’âge, décident de s’offrir un appartement neuf avec une grande surface. Ensuite, nous avons une clientèle de CSP+ qui grâce à son haut pouvoir d’achat peut encore acheter dans le neuf. Pour finir, nous rencontrons des investisseurs patrimoniaux. En prévision de la revente ou pour le garder en héritage, ils décident d’installer leur résidence secondaire en périphérie de Grenoble.

229 000 €

C’est le prix de départ pour un T4 à Moirans.

Rencontrez-vous une clientèle de primo-accédants ?

Notre société de promotion compte les primo-accédants parmi sa clientèle. Nous aimerions en avoir plus, mais la hausse des prix dans le neuf ne permet pas à tous les ménages de s’offrir un bien.

Pourquoi les prix des logements neufs ont-ils augmenté ?

L’augmentation des coûts des matières a ralenti les ventes. Cet événement, et comme nous vous le disions juste avant, a entraîné la quasi-exclusion de notre clientèle de primo-accédant. Malgré les aides telles que le PTZ, les ménages à revenus modestes ne peuvent pas avoir accès aux logements neufs.

« La guerre en Ukraine a engendré une hausse des prix des matières premières »

Y a-t-il d’autres facteurs qui influent sur les ventes ?

Nous pouvons constater qu’actuellement le monde est très changeant. Le marché immobilier du neuf rencontre des difficultés à se stabiliser. Après avoir connu l’effervescence durant la crise sanitaire, les élections et la guerre en Ukraine viennent ternir la frénésie des ventes. À chaque période électorale, nous constatons un phénomène d’attentisme. Les particuliers comme les professionnels présagent de nouvelles réglementations. Dès lors, le marché de l’immobilier reste figé et les acquéreurs hésitent à se lancer dans l’achat d’un bien neuf.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs acquéreurs d’un logement neuf dans l’agglomération de Grenoble ?

Avant d’acheter un bien neuf, il est nécessaire de vous renseigner sur les promoteurs suscitant votre intérêt. Après avoir fait votre choix, il est important d’avoir confiance dans le projet qui va être réalisé. Si vous êtes investisseur, il sera indispensable de vous renseigner sur le potentiel locatif du logement. La localisation de l’appartement est un point à prendre en considération avant l’achat. Une zone d’habitation bien choisie permettra une revente facile.

33 %

C’est la proportion des seniors parmi la clientèle de L'agence Gilles Trignat Résidences.

Quelles sont les différentes prestations proposées dans la périphérie de Grenoble ?

En tant que promoteur immobilier, nous avons à cœur de créer véritablement du logement. Nous intervenons essentiellement dans l’agglomération grenobloise. À quelques kilomètres seulement, nous faisons la promotion de programmes immobiliers dans les deux Savoie. Pour répondre aux demandes de notre clientèle, nous avons élargi notre secteur d’intervention à la périphérie de Lille et Toulon. Notre objectif premier reste la vente de logements neufs en tant que résidence principale. Nous ne proposons pas de conception taillée sur mesure pour les investisseurs. Plus rarement, Gilles Trignat Résidences offre des prestations de construction de bureaux, c’est le cas par exemple de KPMG.

Image
guillaume-trignat
Guillaume Trignat
Directeur des programmes
Gilles Trignat Résidences
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !