« Au Havre, le prix est désormais stable mais il y a toujours une forte tension »

25 jan 2022
Modifié
25 jan 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Après une flambée des prix dans certains secteurs, le marché immobilier havrais tend désormais à la stabilité. La demande, elle, reste tout de même soutenue. Les responsables des agences ORPI témoignent de ce phénomène et nous expliquent tout ce qu’il faut savoir pour acheter dans la ville aux mille cheminées.

Image
bassin-roi-le-havre-logicimmo
En Seine-Maritime, le Havre attire les particuliers en quête d’une vie citadine plus abordable. © François Renault - Photononstop

Quels profils d’acquéreurs êtes-vous amenés à rencontrer ?

Une grande variété : des primo-accédants, des clients souhaitant acheter puis revendre leur logement actuel, des investisseurs, des professionnels en recherche de locaux d’activité ou de murs commerciaux, et également des candidats à la location.

Pouvez-vous nous faire un petit état des lieux du marché ?

En 2021, les agences ORPI du secteur ont réalisé plus de 458 transactions en habitation et 752 locations, preuve que ce marché de l’immobilier reste dynamique. Au niveau des prix, ils sont plutôt stables depuis quelques mois. Quant aux délais de transaction, une chose est sûre : si le bien est au prix du marché, la vente se fait sous moins d’un mois. Nous n’avons en revanche pas constaté d’engouement d’une « ruée vers le vert », les acquéreurs sont nombreux, quel que soit l’emplacement.

2 269 €/m²

C’est le prix moyen pour acquérir un appartement dans l’ancien dans la ville du Havre.

Quelles sont les perspectives pour le marché du Havre 2022 ?

Une belle année 2022 se profile. Nous pensons qu’après la frénésie de ces deux dernières années, il va se stabiliser dans les secteurs les plus prisés qui frôlaient la tension. L’élection présidentielle qui se rapproche peut potentiellement être un événement important qui va impacter le marché de l’immobilier, notamment concernant le projet sur les nouvelles lois de finances, principalement en termes de défiscalisation.

« La demande locative sur les maisons reste très importante »

La crise sanitaire a-t-elle eu un impact sur votre activité ?

La seule conséquence de la crise sanitaire a été l’augmentation des prix sur les secteurs les plus prisés, c’est-à-dire dans le centre du Havre et dans tous les quartiers proches des commodités et de la mer.

De 80 000 à 110 000 €

C’est la fourchette de prix moyenne d’un studio dans le centre-ville du Havre.

Un conseil à partager pour un particulier ayant un projet immobilier dans la ville ?

Pour effectuer un bon achat ou un bon investissement sur notre secteur, nous conseillons toujours à nos clients de venir nous rencontrer en agence, l’immobilier est un sujet sérieux qui regroupe beaucoup de facteurs (financier, technique, patrimonial, vie de famille…) et ne peut être négligé ou survolé.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur vos agences ?

Nos agences sont membres du Groupement ORPI. Nous comptons 8 agences dans le secteur, nous permettant ainsi d’intervenir dans la ville du Havre, de Sainte-Adresse, de Montivilliers et de sa périphérie en campagne. Nous exerçons tous les métiers de l’immobilier : vente/achat, location, gestion locative, syndic et l’immobilier d’entreprise.

Image
Groupement ORPI Le Havre
Groupement ORPI Le Havre
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !