Où habiter dans la Drôme provençale en fonction de son budget d’achat ?

07 avr 2022
Modifié
07 avr 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Avec ses villages pittoresques, ses champs de lavande et son climat doux, la Drôme provençale a de quoi séduire les acquéreurs. Nyons, Grignan, Montélimar... où acheter dans la région et à quel prix ?

Image
La Drôme provençale offre un cadre de vie idyllique.
La Drôme provençale offre un cadre de vie idyllique. © margouillatphotos – Getty Images

Sommaire

Représentant la partie Sud du département de la Drôme, des Alpes du Sud aux Baronnies et jusqu’à la vallée du Rhône, la Drôme provençale jouit d’un environnement préservé, avec ses villages pittoresques au pied des montagnes ou perchés sur les collines, ses champs de lavande, ses vignobles à perte de vue, ses forêts verdoyantes et son climat doux. Un cadre de vie idyllique qui séduit les acquéreurs venus de tous horizons. Une attractivité qui s’est encore accrue avec la crise sanitaire et l’essor du télétravail, qui a engendré l’arrivée d’une nouvelle clientèle venue des grandes villes comme Paris ou Lyon, désireuse d’acheter une résidence principale ou secondaire disposant d’un jardin.

24 %

À Montélimar, 1 logement sur 4 est un appartement.

Acheter dans la partie Nord de la Drôme provençale

Plus grande ville de la Drôme provençale, au cœur d’une agglomération d’environ 40 000 âmes, Montélimar est une commune dynamique où les prix de vente restent accessibles. En moyenne, il faut compter 2 093 €/m² pour acquérir un logement ancien dans la capitale du nougat. Le prix moyen d’un appartement est de 1 725 €/m², tandis que pour les maisons, il s’élève à 2 263 €/m². Alors que les maisons sont majoritaires dans la plupart des villes de la région, Montélimar se distingue avec une prédominance des appartements, qui représentent 54 % des logements de la ville. À 15 kilomètres de Montélimar, le village de Marsanne, qui dispose d’un important patrimoine historique et qui a donné son nom à un cépage, propose un prix de vente moyen de 2 209 €/m². En allant vers l’Est, nous pouvons retrouver les villages de Dieulefit et La Motte-Chalancon, où le prix de vente moyen s’élève respectivement à 2 147 €/m² et 2 038 €/m².

Image
A Nyons, le marché immobilier est très dynamique.
À Nyons, le marché immobilier est très dynamique. © aurelienantoine – Getty Images

« Le marché des résidences secondaires a explosé avec la crise sanitaire »

Au Sud, Nyons et Grignan sont prisées

Si le Sud de la Drôme provençale est relativement homogène immobilièrement parlant, Grignan et Nyons restent les communes les plus prisées. Classé parmi « Les Plus Beaux Détours de France » et surnommée « le petit Nice », Nyons jouit de nombreux atouts. Les résidences secondaires y sont particulièrement recherchées. Elles représentent d’ailleurs 24 % des biens immobiliers de la commune. À Nyons, les prix de vente sont impactés par la forte attractivité de la ville. En moyenne, il faut compter 2 321 €/m² pour acquérir un logement dans cette commune de près de 7 000 habitants, alors que la moyenne départementale s’élève à 2 094 €/m². Le prix moyen observé à Nyons est toutefois inférieur à celui constaté à Grignan, où il atteint 2 597 €/m². Dans ce village niché au pied de son château, le prix moyen des maisons s’élève même à 2 602 €/m².

2 094 €/m²

C’est le prix de vente moyen constaté dans la Drôme.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !