« La demande est toujours aussi importante dans le secteur de Nice Nord »

Sofia El Allaki 31 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Jorge Antonio, directeur de JA Immobilier, nous parle des tendances du marché immobilier de Nice Nord. Ici, ce sont surtout des actifs locaux qui sont à la recherche d’une résidence principale, attirés par les opportunités que présente le secteur.

Image
vue-aerienne-nice-logicimmo
Nice Nord, un secteur agréable, paisible, et de plus en plus prisé pour la qualité de vie qu’il offre. © Gary718 – Shutterstock

Quel est le profil type des acquéreurs à Nice Nord ?

Ce sont essentiellement des actifs locaux, à la recherche de leur résidence principale. Ils passent notre porte en raison de la situation géographique de l’agence, au cœur de l’environnement dans lequel ils projettent de vivre. Pour la prise de mandat, nous travaillons vraiment grâce au relationnel et à notre présence sur le terrain. Nous misons sur cet aspect et nous appuyons sur notre réseau très développé. De façon plus anecdotique, il peut nous arriver de vendre des maisons à Villefranche-sur-Mer, une commune limitrophe de Nice, ou des appartements sur la célèbre Promenade des Anglais. Ce type de bien d’exception ne représente néanmoins pas du tout le segment principal de notre clientèle.

4 888 €/m²

C’est le prix moyen de l’immobilier dans la ville de Nice.

Avez-vous déploré des conséquences de la crise sanitaire sur le marché immobilier niçois ?

Lors du premier confinement survenu en mars 2020, nous avons senti un gros ralentissement de l’activité dû à la peur et à l’incertitude logiquement engendrées par la crise. Mais après le déconfinement en mai, cela n’a été que du positif pour la profession. La demande a été très soutenue et nous avons réalisé une très belle année en termes de volumes de ventes. Puis en 2021, la demande était toujours aussi importante qu’en 2020, contrairement au stock de biens disponibles qui rétrécissait de jour en jour. Compte tenu de ce déséquilibre, les prix immobiliers ont logiquement augmenté. Nous avons alors effectué des records historiques de transactions.

« Les prix ont globalement augmenté de 10 % sur tout le secteur de la métropole niçoise »

Pouvez-vous nous donner des exemples de prix de biens dans le secteur de Nice Nord ?

Dans le secteur de Nice Nord, précisément dans le quartier Saint-Maurice, nous avions un appartement de 5 pièces d’une superficie de 155 m2 avec garage qui a été visité à trois reprises et est parti en 10 jours pour un prix de 680 000 €. Il s’agit d’un environnement calme, avec de nombreux commerces, très bien desservi par les transports en commun. En comparaison, nous avons vendu il y a peu un appartement situé sur la Promenade des Anglais, de 4 pièces pour une superficie totale de 111 m2. Il était proposé à un prix de 965 000 €, et est parti en 15 jours.

92 %

C’est la proportion d’appartements à Nice.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

Notre agence est une structure familiale indépendante, créée il y a 16 ans dans la métropole de Nice. Nous sommes implantés dans le nord de la ville, mais compte tenu de la façon dont nous travaillons et de notre grande expérience du secteur, nous sommes amenés à travailler dans un périmètre de 20 km autour de la ville pour nos fidèles clients, voire dans tout le département des Alpes-Maritimes. Nous travaillons vraiment par relation et cultivons une véritable proximité avec nos clients, c’est ce qui nous distingue.

Image
silhouette homme pour ITV ©Logic-immo
Jorge Antonio
Directeur
JA Immobilier
Ces articles peuvent vous intéresser
Image
La tension immobilière permet aux vendeurs d'appliquer une surcote modérée sur les prix de vente. © Aleksandar Todorovic
Près de chez vous
Le marché immobilier niçois est en pleine effervescence, avec une demande très soutenue et une offre qui s’appauvrit de plus en plus. Mishia Crucovskoy et Pierre Kretchmann, gérants de l'agence Les 2 Quais, constatent également une évolution des critères de recherche des acquéreurs.
A la une !