« À Clermont-Ferrand et à Chamalières, les investisseurs se ruent sur le neuf »

28 oct 2022
Modifié
28 oct 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Dans l’agglomération clermontoise, les investisseurs délaissent peu à peu l’immobilier ancien. Cela s’explique en grande partie par l’interdiction progressive de la mise en location des logements mal notés au DPE, selon Nicolas Roux, Gérant de Pro Immo.

Image
Clermont-Ferrand et Chamalières sont éligibles au dispositif Pinel.
Clermont-Ferrand et Chamalières sont éligibles au dispositif Pinel. © RossHelen – Getty Images

Quelles tendances relevez-vous sur le marché clermontois ?

Sur le marché du neuf, Clermont-Ferrand et Chamalières se démarquent par une forte demande des investisseurs car ces deux villes sont éligibles au dispositif Pinel. Sur le marché de l’ancien, les T1 et T2 sont très prisés par les investisseurs clermontois. Les prix sont globalement à la hausse.

44 %

À Chamalières, 44 % des habitants sont locataires.

À Clermont-Ferrand, comment évoluent les prix de vente ?

Les prix ont augmenté mais de façon raisonnable. Cette hausse est difficile à chiffrer de façon précise. À Clermont-Ferrand, le marché immobilier est plus stable que dans le reste de l’hexagone. Concrètement, en cas de forte hausse ou de forte baisse ressentie au niveau national, les prix de vente augmentent ou baissent à Clermont-Ferrand mais de façon moindre qu'ailleurs.

La loi Climat et Résilience a-t-elle impacté le marché clermontois ?

Oui. Les investisseurs sont de plus en plus attentifs à la performance énergétique du logement. Ils s’intéressent donc aux logements récents et bien isolés. En effet, pour les logements mal notés au DPE et situés en copropriété, les travaux à envisager pour bénéficier d’une meilleure notation sont parfois très compliqués à réaliser. Cela explique en grande partie le désintérêt des investisseurs pour ce type de biens.

2 287 €/m²

C'est le prix moyen d'un logement à Clermont-Ferrand.

Pourquoi confier la gestion de son bien à une agence ?

Pour plusieurs raisons, à commencer par la sécurisation de l’investissement. En effet, le gestionnaire va s’assurer de solvabilité des locataires et faire bénéficier au propriétaire de la garantie des loyers impayés (GLI). De plus, en tant que professionnel, il va réaliser toutes les démarches liées à la location afin de sécuriser le placement de l’investisseur.

Image
Nicolas-Roux
Nicolas Roux
Gérant
Pro Immo
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !