« Beausoleil propose peu de maisons qui sont les biens les plus convoités du moment »

Sofia Ghili 03 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Sami Boutaleb, gérant de Sunrise Immobilier, nous dresse l’état des lieux du marché de Beausoleil, à moins d’un kilomètre de la Principauté de Monaco. Une ville au charme presque italien, très convoitée des acquéreurs mais aussi des investisseurs.

Image
vue-sur-beausoleil-logicimmo
Beausoleil, une ville convoitée des vacanciers durant l’été autant que des locaux pour y vivre à l’année. © Dmitry Eagle Orlov – Shutterstock

Comment se porte le marché de l'immobilier beausoleillois ?

Aujourd’hui, nous sommes dans une situation de quasi-pénurie des stocks de biens à vendre. On se retrouve avec très peu de produits sur le marché. En revanche, les acquéreurs répondent toujours bien présents ! Pour cette année qui commence, nous pressentons effectivement qu’une légère baisse d’activité aura lieu par rapport à l’année 2021. Cette année-là était d’ailleurs formidable. Et il sera difficile de parvenir à l’égaler.

7 415 €/m²

C’est le prix moyen de l’immobilier dans la ville de Beausoleil.

Quels enseignements tirer de la crise sanitaire ?

Durant la crise, tout le monde s’inquiétait et souhaitait sortir l’argent des banques, car celles-ci devaient soi-disant faire faillite au cours du deuxième trimestre 2021. Il ne s’est évidemment rien produit de tel. Pour autant, cela n’a pas empêché tous les acheteurs de réduire tout notre stock de biens en un rien de temps, y compris les produits qui n'étaient pas proposés au prix du marché, voire qui étaient largement surévalués.

« Nous accompagnons beaucoup de primo-accédants en quête de leur résidence principale »

Sami Boutaleb, gérant de Sunrise Immobilier

Les prix ont-ils tendance à augmenter à Beausoleil ?

Oui, mais sur une typologie précise de bien. Nous avons surtout assisté à une hausse des prix sur les petites maisons, de l’ordre d’environ 5 %. Les vendeurs de ce type de bien se retrouvent aujourd’hui en position de force sur le marché, car tous les acheteurs souhaitent acquérir une petite maison avec un extérieur !

9 %

C’est la proportion que représentent les maisons à Beausoleil.

Pouvez-vous nous décrire votre agence en quelques mots ?

Nous avons créé notre agence immobilière en avril 2020 afin d’exercer dans la ville de Beausoleil. Nous sommes deux courtiers en crédit et en gestion de patrimoine qui avons décidé de réunir nos forces afin de proposer des services complémentaires à nos clients. Nous avons grandi petit à petit, durant une période qui était loin d’être optimale pour le développement de n’importe quelle activité. Aujourd’hui, et afin de satisfaire l’ensemble de nos clients, nous avons recruté 3 personnes pour réaliser la transaction. Concernant notre territoire, nous sommes vraiment experts du secteur. À titre personnel, j’ai vécu pendant 18 ans ici même, à Beausoleil !

Image
Sami Boutaleb
Sami Boutaleb
Gérant
Sunrise Immobilier
Ces articles peuvent vous intéresser
Image
La tension immobilière permet aux vendeurs d'appliquer une surcote modérée sur les prix de vente. © Aleksandar Todorovic
Près de chez vous
Le marché immobilier niçois est en pleine effervescence, avec une demande très soutenue et une offre qui s’appauvrit de plus en plus. Mishia Crucovskoy et Pierre Kretchmann, gérants de l'agence Les 2 Quais, constatent également une évolution des critères de recherche des acquéreurs.
A la une !