« Les 12e et 13e arrondissements de Marseille ont bénéficié d’un rattrapage des prix »

21 mar 2022
Modifié
21 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le marché immobilier des 12e et 13e arrondissements Marseillais est actif, avec une demande soutenue et une augmentation des prix. Mais ce marché est rendu peu lisible par des mises en vente trop chères, souvent par des particuliers qui tentent de vendre sans s’adresser à une agence immobilière.

Image
L'offre commence à se libérer progressivement à Marseille. © Sergii Figurnyi - Adobe Stock
L'offre commence à se libérer progressivement à Marseille. © Sergii Figurnyi - Adobe Stock

Sommaire

La demande est solvable mais demeure supérieure à l’offre dans les 12e et 13e arrondissements de Marseille. C’est ce qu’explique Olivier Chartier, gérant de l’agence Pardo & Chartier Immobilier.

Un contexte propice à une demande immobilière accrue

Dans les 12e et 13e arrondissement Marseillais, les prix ont augmenté, et cela s’explique par différents facteurs. A commencer par un rattrapage des prix qui stagnaient depuis plusieurs années , des taux d’intérêt très bas et des acquéreurs qui ont beaucoup épargné et donc bénéficient d’une meilleure capacité d’achat. Enfin, « le différentiel entre les taux d’intérêts et l’inflation est tel que les prêts sont rapidement érodés. Une différence de 1,5 à 2 points est un écart conséquent », relève Olivier Chartier.

Les ventes entre particuliers perturbe l’analyse du marché

Bien que l’offre tende à se libérer progressivement, Olivier Chartier explique que son niveau est trop bas pour satisfaire la demande. Cela s’explique en partie par le fait que dans un contexte incertain, nous avons un réflexe de prudence qui freine notre mobilité et diminue les mises sur le marché. « Les vendeurs se lancent donc soit par nécessité, soit par espoir de vendre à un prix très élevé.» C’est ainsi que les ventes entre particuliers ne sont pas toujours réalistes et n’aboutissent pas, au risque  de finalement vendre au-dessous du marché faute de disposer de points de repères fiables. « Il est donc essentiel de solliciter une agence immobilière qui maîtrise bien les réalités du marché immobilier », conclut Olivier Chartier.

Image
Olivier Chartier
Olivier Chartier
Gérant
Pardo & Chartier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !