« À Marseille, avoir un extérieur est devenu un critère essentiel »

07 oct 2021
Modifié
09 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Parmi les principaux critères des nouveaux acquéreurs, la présence d’un extérieur est devenue capitale depuis la crise sanitaire, et Marseille déroge encore moins à cette règle. Sabine Ferrato, directrice de l’agence Terrasse du sud, nous en dit plus sur ce point.

Image
maison-marseille-espace-exterieur-logicimmo
La crise sanitaire n’a fait que confirmer l’envie des Français d’acquérir un bien immobilier avec un espace extérieur. © Policas – Shutterstock

Quel type de mission exercez-vous, et dans quel secteur ?

Nous sommes spécialisés dans la vente de biens immobiliers avec extérieur. Notre agence intervient sur tout Marseille et dans un rayon d’environ 30 km aux alentours.

Pourquoi une spécialisation dans les biens avec extérieur ?

Dès nos débuts en 2010, nous voulions nous démarquer des autres agences et nous trouvions importante l’idée d’avoir un extérieur lorsque l’on habite dans la région marseillaise. La Covid-19 n’a fait qu’accentuer notre démarche, car la crise sanitaire a véritablement modifié l’approche des acquéreurs : ceux qui n’avait pas d’extérieur souhaitent aujourd’hui au moins un balcon, ceux qui avaient un balcon cherchent avec terrasse et ceux avec terrasse veulent un jardin. C’est une véritable tendance globale qui s’installe.

5 882 €/m²

C’est le budget moyen nécessaire pour acheter une maison à Marseille 8e.

Comment se porte le marché immobilier de Marseille en ce moment ?

Très bien, surtout dans notre domaine d’expertise. Les biens ne restent jamais très longtemps sur le marché, on a un délai de 1 mois à 1 mois et demi en moyenne pour les biens qu’on met en vente. C’est particulièrement court, surtout qu’en parallèle on constate que les prix ont augmenté de 5 à 10 % selon les quartiers.

Quel est le profil de vos acquéreurs ?

Nous voyons beaucoup de gens de la région, mais aussi de plus en plus de gens arrivant de toute la France et notamment de la région parisienne, car leur pouvoir d’achat le leur permet. Ils peuvent acquérir à Marseille de très beaux biens avec de grands espaces extérieurs qu’ils ne pourraient probablement pas se permettre d’acheter en région parisienne.

4 467 €/m²

C’est le budget moyen nécessaire pour acheter un appartement à Marseille 8e.

Quels sont les quartiers les plus prisés de votre secteur ?

Le 8e et le 7e arrondissement, une partie du 6e, et dans le 12e plus précisément le quartier Saint-Barnabé.

Avez-vous des exemples de biens vendus et représentatifs de l’immobilier marseillais ?

Dans le 7e arrondissement, nous avons vendu une maison de ville de 100 m² disposant d’une terrasse de 15 m². Sans travaux à prévoir, elle s’est négociée à 537 000 €. Dans le 8e arrondissement, un T4 s’est vendu en seulement 4 jours pour un montant de 530 000 €. Il s’agit d’un bien de 93 m² situé au dernier étage et doté d’une terrasse de 30 m² exposée plein sud. À Allauch, nous avons réalisé la vente d’une maison 6 pièces de 186 m² avec un studio en dépendance sur 1 065 m² de terrain. Elle s’est vendue en 2 mois et demi pour 780 000 €.

« La crise sanitaire a beaucoup changé l’approche des acquéreurs »

Sabine Ferrato, directrice de l’agence Terrasse du Sud

Pouvez-vous nous présenter brièvement votre agence ?

Notre agence est spécialisée dans la vente de biens avec terrasse et/ou jardin. Elle a été créée en 2010 et compte aujourd’hui 3 collaborateurs. Nous avons aussi depuis peu une deuxième agence dans le 6e arrondissement. Depuis 2021, les ventes ont beaucoup augmenté puisque nous avons enregistré 15 % d’augmentation.

Image
Sabine Ferrato
Sabine Ferrato
Directrice
Terrasse du Sud
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !