« À la Môle, les biens immobiliers se vendent rapidement et au prix »

03 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

L’authenticité de La Môle, située aux portes du golfe de Saint-Tropez, attire les acquéreurs. Nichée entre les collines et la mer, cette petite commune provençale possède des atouts incontestables. Lucie Loreti et Antoine Gelebart, gérants de All Immobilier, nous présente les caractéristiques particulières de ce marché immobilier.

Image
maison-la-mole-logicimmo
La Môle est une ville proche de la nature nichée dans les collines. © Boerescu – Shutterstock

Comment se porte le marché immobilier à la Môle ?

Il est vrai que l’année dernière a été un bon cru pour le marché immobilier du golfe de Saint-Tropez et de toute la France. Nous avons écoulé une bonne partie de nos produits à cette période. Tout s’achète et se vend, les acquéreurs sont peut-être un peu moins exigeants qu’avant.

3 614 €/m²

C’est le prix moyen d’un appartement à La Môle. 

Cette frénésie tend-elle à se tarir ?

Au niveau des demandes, l’engouement est toujours bien présent dans la région. Beaucoup de clients venant des grandes villes de France veulent acquérir un bien dans un secteur bordé de soleil. Nous avons la chance à La Môle d’être à l’intérieur des terres, mais proches du littoral méditerranéen. La hausse des acquisitions de résidences principales a entraîné une raréfaction des biens en vente. 

Vous arrive-t-il d’avoir des offres au-dessus du prix de vente affiché ?

Aujourd’hui, les logements dans notre secteur se vendent extrêmement vite. De plus, la tension du marché est telle que les acquéreurs sont prêts à offrir un budget au-dessus du prix de vente validé par le propriétaire. Ceci s’explique par le manque de produits disponibles dans la région. Pour ne pas rater une occasion d’acquérir un bien immobilier, de plus en plus de clients renchérissent sur des 1ère offres négociées en arrivant parfois au-dessus du prix affiché.

« Les vendeurs doivent prendre en considération l’achat de leur prochain logement avant la vente de leur résidence principale »

Pouvez-vous nous donner un exemple de vente avec ce type de circonstance ?

Nous avons mis en vente une maison à rénover dans le secteur de La Môle. Cela fait déjà deux semaines qu’elle est en publicité et nous avons déjà eu trois offres. Le premier acquéreur a fait une offre en dessous de l’estimation tandis que les autres ont proposé plus pour en arriver au prix de mise en publicité.

Pouvez-vous dresser quelques portraits types de vos clients ?

Dernièrement sur nos offres de transactions, nous avons eu beaucoup de locataires voulant sauter le pas de l’acquisition. Plus globalement, notre agence a affaire à une clientèle très diversifiées (locaux, étrangers, actifs comme retraités).

3 954 €/m²

C’est le prix moyen d’une maison à La Môle. 

Quels conseils donneriez-vous aux acquéreurs qui veulent s'installer dans le golfe de Saint-Tropez ?

Tout d’abord, de ne pas hésiter à se faire accompagner par un professionnel local qualifié qui maîtrisera tous les atouts et les contraintes du secteur en fonction de ses besoins. D’autre part, dans le cadre d’une résidence principale, d’anticiper l’étude de l’achat du futur bien avant la mise en vente de son logement du fait de la fluctuation rapide du marché.

Votre équipe va-t-elle avoir besoin de s’agrandir au vu de la demande soutenue ?

Bien sûr ! Nous sommes perpétuellement à la recherche de commerciaux pour notre activité de transaction. Pour l’année 2022, nous comptons recruter au minimum deux nouveaux collaborateurs.

Image
Lucie Loreti & Antoine Gelebart
Antoine Gelebart & Lucie Loreti
Gérants
All Immobilier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !