Le Havre, Yport, Fécamp… combien ça coûte d’acheter sur la côte d’Albâtre ?

02 aoû 2022
Modifié
02 aoû 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La côte d’Albâtre a de quoi séduire les acquéreurs avec son littoral de craie blanche, ses falaises et sa nature préservée. Le Havre, Étretat, Yport, Fécamp… zoom sur le marché immobilier de la région havraise, côté mer.

Image
La ville du Havre s’est métamorphosée au cours des dernières années.
La ville du Havre s’est métamorphosée au cours des dernières années. © Veni – Getty Images

Sommaire

Avec ses paysages à couper le souffler, le charme de ses stations balnéaires et le dynamisme du Havre, le littoral de la Seine-Maritime a de nombreux atouts, pouvant à la fois séduire les acheteurs en quête d’une résidence principale et ceux à la recherche d’une maison de vacances. Dans cette région hétérogène, les prix des biens immobiliers le sont également. En effet, nous pouvons constater des écarts de prix notables entre les différentes communes de la côte d’Albâtre.

3 119 €/m²

C’est le prix de vente moyen constaté dans le quartier Saint-Vincent.

Au Havre, les prix vont du simple au triple !

Inscrite en 2005 au Patrimoine Mondial de l’Humanité pour la modernité de sa reconstruction, Le Havre est une ville en plein renouveau ces dernières années. Si elle a longtemps été rattachée à son passé industriel, la sous-préfecture de la Seine-Maritime est aujourd’hui une ville aux visages multiples, dynamique sur le plan culturel et possédant deux poumons verts : la forêt de Montgeon et le parc de Rouelles, sans compter les squares Saint-Roch, Erignac et Holker qui offrent des lieux de détente aux Havrais, en plein cœur de la ville. Le moins que le puisse dire, c’est que Le Havre ne manque pas d’atouts, d’autant plus que l’agglomération reste attractive immobilièrement parlant, avec un prix de vente moyen de 2 358 €/m². C’est sensiblement moins qu’à Rouen (2 832 €/m²) ou Caen (2 955 €/m²), les deux autres grandes agglomérations normandes. Néanmoins, le marché immobilier du Havre est loin d’être homogène. En effet, dans le quartier Saint-Vincent, qui jouxte la plage, le prix de vente moyen (3 119 €/m²) est trois fois plus élevé qu’à Caucriauville (1 032 €/m²), secteur majoritairement composé de grands ensembles. C’est également le cas à Dollemard (2 969 €/m²) et dans le centre-ville, où il faut compter 2 927 €/m² pour acheter un bien immobilier.

Image
Etretat est renommée pour ses falaises et sa douceur de vivre.
Etretat est renommée pour ses falaises et sa douceur de vivre. © hifografik – Getty Images

« Fécamp est une ville portuaire dynamique où il fait bon vivre »

Où acheter au Nord du Havre ?

En longeant le littoral au Nord du Havre, vous tomberez sur de nombreuses communes pleines de charme, à commencer par Cauville-sur-Mer, où le prix de vente moyen est proche de celui constaté au Havre (2 203 €/m²). Un peu plus au Nord, Etretat, petite cité maritime mondialement connue pour ses falaises de craie blanche, propose un prix de vente moyen de 2 469 €/m². Pour un appartement, il faudra même débourser 3 729 €/m². Non loin d’Etretat, la commune d’Yport est un village de pêcheurs offrant un cadre de vie idyllique. Les prix des logements sont proches de ceux constaté chez sa voisine (2 440 €/m²). A quelques kilomètres d’Yport, Fécamp allie les avantages de la ville et ceux d’une petite cité balnéaire. Les prix de vente y sont attractifs (1 911 €/m² en moyenne) même si nous pouvons noter des écarts notables en fonction des quartiers. S’il faut compter 2 207 €/m² pour acheter à Saint-Benoit-Saint-Ouen, le prix de vente moyen reste sous la barre des 2 000 €/m² dans le secteur de la Côte Saint-Jacques et dans le quartier des Vikings.

40 %

A Etretat, 4 biens immobiliers sur 10 sont des résidences secondaires.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !