Au cœur de la côte d’Albâtre, Fécamp propose des prix de vente attractifs

11 juil 2022
Modifié
11 juil 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Au nord de la côte normande, Fécamp est une ville portuaire à taille humaine qui allie dynamisme et cadre de vie préservé. Quels sont les prix de vente des logements anciens à Fécamp et dans ses alentours ? Découvrez-le.

Image
Fécamp : le dynamisme de la ville et le charme de la campagne normande.
Fécamp : le dynamisme de la ville et le charme de la campagne normande. © guy-ozenne – Getty Images

Sommaire

Située sur la côte d’Albâtre, célèbre pour ses falaises s’étirant sur 130 kilomètres, Fécamp se trouve à environ 40 kilomètres au nord du Havre. Ville majeure du pays de Caux, cet ancien port morutier est aujourd’hui à la tête d’une agglomération de près de 40 000 habitants. Très dynamique sur le plan économique, Fécamp dispose également de nombreux équipements culturels et de loisirs. À proximité de la station balnéaire renommée d’Étretat, la ville offre un cadre de vie idéal.

59 %

Près de 6 Fécampois sur 10 sont locataires de leur logement.

Fécamp : moins de 2 000 €/m² en moyenne

Bien qu'elle soit située sur le littoral cauchois, Fécamp est, contrairement à sa voisine Étretat, composée à 85 % de résidences principales. En outre, le prix de vente des logements fécampois est attractif car inférieur à la moyenne départementale. Jugez plutôt, Il s’établit à 1 911 €/m², contre 2 114 €/m² en Seine-Maritime. Nous pouvons toutefois constater une différence de prix notable entre les appartements (1 969 €/m²) et les maisons (1 901 €/m²). En outre, dans les quartiers les plus cotés de la commune, les prix passent la barre des 2 000 €/m². C’est le cas dans les quartiers de Saint Benoît-Saint Ouen (2 207 €/m²), de Dugle-Val Aux Clercs (2 197 €/m²) et de l’Hôpital (2 175 €/m²). Le prix de vente moyen dépasse également les 2 000 €/m² dans les quartiers du Port (2 100 €/m²), de la Plage (2 014 €/m²) et de la Côte de la Vierge (2 004 €/m²). Ces deux derniers sont particulièrement recherchés par les acquéreurs en quête d’un logement avec jardin puisqu’ils sont respectivement constitués à 65 % et à 72 % de maisons. Pour les budgets les plus serrés, mieux vaut orienter sa recherche vers le centre-ville (1935 €/m²), Le Ramponneau (1 912 €/m²), Val de Bucaille (1 911 €/m²), Les Vikings (1 840 €/m²) ou encore Côte Saint Jacques (1 785 €/m²).

Image
Fécamp est située sur la côte d’Albâtre, célèbre pour ses falaises blanches s’étirant sur 130 kilomètres.
Fécamp est située sur la côte d’Albâtre, célèbre pour ses falaises s’étirant sur 130 kilomètres. © mshch – Getty Images

« À Fécamp, les maisons individuelles constituent la moitié du parc de logements »

Où acheter autour de Fécamp ?

Vous envisagez d’acheter autour de Fécamp pour avoir accès aux commodités de la ville tout en profitant de la nature cauchoise ? Sachez que dans les communes de la périphérie fécampoise, les prix de vente des logements anciens sont relativement homogènes. C’est au nord de Fécamp, plus précisément dans la commune de Senneville-sur-Fécamp, que les prix des biens immobiliers sont les plus accessibles, affichant une moyenne de 1 934 €/m². Au sud de Fécamp, il faut compter 2 039 €/m² pour devenir propriétaire à Saint-Léonard, 2 112 €/m² à Ganzeville et 2 135 €/m² à Épreville. Enfin, à l’est de la ville portuaire, les prix atteignent en moyenne 2 108 €/m² à Toussaint et 2 113 €/m² à Colleville.

1 911 €/m²

C’est le prix de vente moyen des logements anciens à Fécamp.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !