« À Fréjus et Saint-Raphaël, les vendeurs prennent leur temps pour se décider »

03 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Doriane Diez, négociatrice de Terracota Immobilier, témoigne de l’attractivité du secteur de Fréjus et Saint-Raphaël. Ces deux villes du littoral varois continuent d’attirer la demande après deux années exceptionnelles, mais manquent de biens à vendre.

Image
port-saint-raphael-logicimmo
Hier prisé des étrangers, le secteur de Fréjus et de Saint-Raphaël attire désormais les Français en quête d’une résidence secondaire. © Littleaom – Shutterstock

Quel est votre sentiment par rapport à l’état du marché immobilier actuel ?

Le secteur de Fréjus - Saint-Raphaël est définitivement très dynamique. Nous faisons face à une demande soutenue de la part de nos clients, tandis qu’en face, les vendeurs attendent de savoir comment leur situation personnelle va évoluer ou se stabiliser. À cause de cet attentisme, les logements disponibles se font bien plus rares. Aussi, nous remarquons que la tendance est actuellement à l’augmentation des prix.

4 266 €/m²

C’est le prix moyen d’une maison à Fréjus.

Quelles ont été les conséquences de la crise sanitaire ?

La crise sanitaire a fait du marché ce qu’il est aujourd’hui. Beaucoup de vendeurs se sont empressés de concrétiser leur projet immobilier à la sortie des confinements, créant une frénésie d’achat inédite. Mais ce bousculement a provoqué peu à peu l’appauvrissement des biens disponibles à la vente et également celui de nos stocks.

Les prix immobiliers ont-ils augmenté ?

C’est indéniable. Lorsque le marché est déséquilibré et que la demande est trop importante par rapport à l’offre, mécaniquement, les prix immobiliers ont tendance à augmenter. La Côte d’Azur a toujours été un secteur privilégié, mais à la sortie de la pandémie, elle ne s’est jamais aussi bien portée auprès de la clientèle nationale.

« Pour un T3, il faut compter environ 315 000 € »

Quel conseil donneriez-vous aujourd’hui à une personne ayant le projet d’acheter à Fréjus ou Saint-Raphaël ?

Je dirais tout simplement aux acheteurs que s’ils ont l’occasion de visiter un bien et qu’il leur plaît, il va falloir faire preuve de réactivité. Aujourd’hui, c’est devenu indispensable pour concrétiser son projet. Décider rapidement et faire une offre d'achat permet de se placer avant la prochaine personne qui, c'est certain, saura sauter sur l’occasion si coup de cœur il y a.

4 698 €/m²

C’est le prix moyen de l’immobilier dans la ville de Saint-Raphaël.

Pouvez-vous nous présenter votre agence ?

Notre structure est la définition même de l’agence de quartier : familiale, à taille humaine et très bien implantée localement. Nous comptons en réalité deux agences et travaillons sur le secteur très réduit de Saint-Raphaël et de Fréjus. Nous sommes tous extrêmement attachés à ces deux villes et à ces quartiers que nous connaissons par cœur.

Image
Doriane Diez
Doriane Diez
Négociatrice
Terracota Immobilier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !