« À Draguignan, les prix des villas augmentent légèrement »

08 mar 2022
Modifié
08 mar 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Grâce à des prix encore abordables et un environnement méditerranéen, le marché immobilier de Draguignan a connu une belle prospérité en 2021. Une tendance qui ne semble pas s’inverser comme le constate Antony Aloisi, gérant de l’Agence Dracenoise.

Image
vue-aerienne-figanières-logicimmo
Figanières est l’un des villages les plus prisés autour de Draguignan. © Celli07 – Shutterstock

Dans quel secteur intervenez-vous ?

Si le cœur de notre secteur de travail est évidemment la ville de Draguignan, il s’étend tout naturellement à tout le territoire Dracénie Provence Verdon, de Lorgues à Montferrat ou de Flayosc aux Arcs-sur-Argens, en passant par Figanières et Vidauban notamment. Les villages autour de la cité du Dragon sont en effet de plus en plus attractifs pour les citadins en quête de calme et de nature.

2 530 €/m²

C’est le prix moyen au mètre carré d’un bien immobilier à Draguignan.

Pourriez-vous nous décrire le profil des acquéreurs présents à Draguignan et dans les communes avoisinantes ?

Durant les dernières décennies, les acheteurs étaient principalement des locaux. Mais la flambée des prix de l’immobilier sur le littoral a permis l’arrivée d’une nouvelle clientèle, tant pour l’achat d’une résidence principale que pour l’investissement locatif. Parallèlement, les citadins des grandes agglomérations aspirent de plus en plus à une meilleure qualité de vie dans des villes ou des villages à taille humaine et dans un environnement préservé. À cet égard, notre région répond largement à ces critères.

« À Draguignan, la villa avec jardin est aujourd’hui le bien le plus recherché »

Quelle est l’évolution du marché de Draguignan et des alentours ?

Il est particulièrement dynamique. Les biens se vendent rapidement grâce à une demande importante et une offre limitée. Les prix immobiliers restent stables pour les appartements dans l’ancien, mais ont tendance à augmenter pour les villas. Cette tendance se constate surtout dans la tranche de prix située entre 300 000 et 450 000 €. C’est sur ce marché que nous avons le plus de demandes.

3 mois

Il s’agit du délai moyen pour conclure une transaction à Draguignan et dans ses environs.

Auriez-vous un conseil pour les investisseurs et les acheteurs intéressés par votre secteur ?

C’est le moment de se lancer ! Les taux d’emprunt sont encore bas et l’offre immobilière se raréfie. Les acquéreurs doivent en profiter rapidement avant que les banques ne révisent leur taux à la hausse et que le marché de l’immobilier augmente encore du fait du manque de biens à la vente.

Image
Antony-Aloisi
Antony Aloisi
Gérant
Agence Dracenoise
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !