Deauville, Trouville, Cabourg… combien ça coûte d’acheter sur la Côte Fleurie ?

28 juil 2022
Modifié
28 juil 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Située au cœur du littoral normand, la Côte Fleurie est très prisée pour ses belles plages de sable et ses stations balnéaires réputées. Cabourg, Deauville, Trouville-sur-Mer, Houlgate, Villers-sur-Mer… zoom sur le marché immobilier de la côte calvadosienne.

Image
Deauville et Trouville sont de loin les villes les plus chères de la Côte Fleurie.
Deauville et Trouville sont de loin les villes les plus chères de la Côte Fleurie. © David Taljat – Getty Images

Sommaire

Avec ses paysages préservés et ses stations balnéaires renommées, la Côte Fleurie séduit sans peine les acquéreurs depuis de nombreuses décennies. Or, la crise sanitaire a dopé encore davantage son attractivité. En effet, de nombreux Parisiens, Caennais et Rouennais souhaitent quitter leur vie urbaine pour acheter une maison ou un appartement sur la côte normande, que ce soit pour y vivre à l’année ou y passer leurs week-ends et vacances. Mais cette attractivité a un coût. Comme partout sur le littoral français, les prix ont fortement augmenté sur la Côte Fleurie.

72 %

À Deauville, plus de 7 biens sur 10 sont des résidences secondaires.

Deauville, Trouville et Cabourg : le trio incontournable

Avec son casino, ses palaces, ses mythiques planches, ses villas classées, ses champs de courses ou encore son Festival du cinéma américain, Deauville est non seulement la station balnéaire la plus réputée de la côte normande, mais aussi l’une des plus cotées de France. Une renommée qui a un prix : affichant 6 256 €/m², Deauville est la ville la plus chère de la Côte Fleurie. Sa voisine, et rivale historique, Trouville-sur-Mer est également très prisée par les acquéreurs en quête d’une résidence principale ou secondaire. Dans cette commune réputée pour sa douceur de vivre, les prix des logements sont un peu plus bas qu’à Deauville. Il faut compter 5 351 €/m², en moyenne, pour acquérir un bien immobilier dans cette commune qui a longtemps été un lieu de vacances et une source d’inspiration pour Marcel Proust. Avec ses magnifiques plages, ses villas Belle Époque et son centre historique, Cabourg a également de quoi séduire les acquéreurs à la recherche d’un bien sur la Côte Fleurie. Bien qu’élevés, les prix y sont plus attractifs, avec une moyenne de 4 778 €/m² dans l'ancien.

Image
Cabourg dispose d’un patrimoine architectural exceptionnel.
Cabourg dispose d’un patrimoine architectural exceptionnel. © rdou – Getty Images

« Au cœur de la Normandie, la Côte Fleurie attire les acquéreurs des métropoles normandes »

Côte Fleurie : où acheter un bien pour moins de 4 500 €/m² ?

Vous souhaitez emménagez sur la Côte Fleurie mais ne disposez pas du budget suffisant pour acheter à Deauville, Trouville ou Cabourg ? Pourquoi ne pas vous tourner vers Blonville-sur-Mer ? Au pied du mont Canisy, cette petite ville balnéaire propose un prix de vente moyen de 4 382 €/m². Encore plus accessibles et offrant un cadre de vie tout aussi agréable, les villes de Villers-sur-Mer et Houlgate sont également très attractives. Il faut compter respectivement 4 231 €/m² et 4 174 €/m² pour acheter un logement dans ces deux communes normandes. Enfin, à l’extrémité Sud de la Côte Fleurie, Merville-Franceville-Plage et Sallenelles sont les villes les plus accessible du secteur, avec des prix de vente respectifs de 4 082 €/m² et 2 966 €/m².

2 966 €/m²

Sallenelles est la ville la moins chère de la Côte Fleurie, avec un prix de vente moyen de 2 966 €/m².

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !