« À Bormes-les-Mimosas, le marché est actuellement tendu, surtout dans le neuf »

03 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Bormes-les-Mimosas ne cesse d’attirer bon nombre d’acheteurs, et Éric Helo, gérant de Era Immobilier, le constate chaque jour. Il nous livre son témoignage sur l’état actuel du marché immobilier de cette station balnéaire de la côte varoise.

Image
vue-panoramique-bormes-les-mimosas-logicimmo
Proche du golfe de Saint-Tropez, Bormes-les-Mimosas offre une excellente qualité de vie. © Marina VN – Shutterstock

Comment se porte actuellement le marché immobilier borméen ?

Nous sommes face à un marché où règne une forte tension immobilière. La demande est importante mais l’offre se raréfie, car les vendeurs ont tendance à reporter leur projet immobilier.

Cette tension est-elle identique dans l’ancien et le neuf ?

Elle touche tous les types de logements, mais le stock de logements neufs est plus important. Les programmes immobiliers neufs, plébiscités par les acheteurs, sont nombreux. L’immobilier ancien a, quant à lui, tendance à être un peu délaissé ces derniers mois.

4 751 €/m²

C’est le prix moyen pour l’achat d’un appartement à Bormes-les-Mimosas.

Quel est le profil des acquéreurs actuellement ?

Nous avons principalement affaire à des personnes à la recherche d’une résidence principale. La demande de résidence secondaire n’est, pour autant, pas négligeable. Nous recevons essentiellement des retraités et des primo-accédants. Les investisseurs sont également présents sur le secteur, principalement intéressés par les petites surfaces.

« Les acquéreurs plébiscitent l’immobilier neuf »

Quel est le budget à prévoir pour l’achat d’une petite surface ?

À titre d’exemple, l’agence a récemment vendu, pour de l’investissement locatif, un studio de 18 m2 à 70 000 €. De son côté, un deux-pièces de 25 m2 a trouvé preneur à 100 000 €.

53 %

C’est la part des appartements dans le parc immobilier borméen.

Comment entrevoyez-vous l’avenir du marché immobilier de Bormes-les-Mimosas ?

Cela est difficile à dire, car nous rentrons dans une période d’inflation dont nous ne mesurons pas encore les effets. Certains propriétaires vont peut-être vendre leur résidence secondaire dans les prochains mois. Cela contribuerait à fluidifier le marché en augmentant l’offre de biens à vendre.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre agence ?

Nous sommes implantés depuis 1987 dans la ville. Nous disposons d’un service transaction, mais également de gestion locative avec des offres à l’année ou saisonnières.

Image
silhouette homme pour ITV ©Logic-immo
Éric Helo
Gérant
Era Immobilier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !