Publi-communiqué

Que couvre une assurance loyers impayés ?

Blandine Rochelle 15 mar 2024
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Mettre en location un logement est une aventure palpitante, mais qui nécessite des points de vigilance afin de conserver une certaine sérénité. À commencer par la souscription d’une assurance loyers impayés (GLI), qui va vous couvrir contre les principaux risques associés à la location, et vous proposer une indemnisation en cas de loyers impayés. Elle comporte également d’autres garanties essentielles pour vous protéger au maximum.

Image
Avec l'assurance loyers impayés, vous pouvez mettre votre logement en location en toute sérénité car vous serez indemnisé(e en cas de défaut de paiement. © Tempura - Getty images
Avec l'assurance loyers impayés, vous pouvez mettre votre logement en location en toute sérénité. © Tempura - Getty images
Sommaire

Pourquoi souscrire une assurance loyers impayés ?

La garantie loyers impayés est une assurance, qui peut être souscrite individuellement ou par l’intermédiaire du professionnel en charge de la gestion locative du logement le cas échéant. Cette assurance est mise en place pour les propriétaires bailleurs, afin de les protéger contre les loyers impayés.

En effet, 42 % des propriétaires ont déjà été confrontés à un litige avec leur locataire, et un litige pour non-paiement du loyer dure en moyenne 15 mois. Cela démontre que personne n’est totalement épargné par un conflit et un défaut de paiement de la part du locataire, mais également qu’en cas de conflit, la résolution est longue et pénalisante pour le propriétaire bailleur.

Les loyers encaissés par le propriétaire bailleur représentent un élément essentiel dans son budget, et à ce titre, l’assurance loyers impayés est essentielle, car il s’agit de la seule protection complète et à ce point solide, qui lui permet de mettre en location son logement en toute sérénité.

Si vous avez opté pour un régime réel d’imposition, vous pouvez déduire la GLI de vos recettes locatives imposables.

Assurance loyers impayés : quelles sont les protections à retrouver ?

Si l’on associe l’assurance loyers impayés au recouvrement des loyers en premier lieu, sachez que vous pouvez en réalité obtenir une protection bien plus complète. En choisissant un contrat d’assurance loyers impayés qui vous permet de faire face à toutes les problématiques, vous pouvez mettre votre bien en location sans crainte.

La location d’un logement comporte en effet différents risques, à commencer par les loyers impayés, mais pas seulement. Le logement que vous mettez en location peut en effet être endommagé, détérioré, et en cas de litige avec le locataire, les procédures juridiques peuvent être longues et complexes. Notez qu’une procédure peut coûter jusqu’à 7 000 € dans certains cas, ce qui accentue les problèmes financiers du propriétaire, et représente donc une double peine.

Il est donc essentiel de choisir une assurance loyers impayés qui va vous couvrir au mieux, et vous offrir des garanties essentielles. Parmi les garanties dont vous devez disposer, on relève :

  • La garantie loyers impayés en cas de faute de paiement du locataire. Il faudra simplement respecter la procédure légale afin de déclencher l’indemnisation.
  • La couverture des frais de contentieux et le recouvrement des loyers illimité.
  • La prise en charge des frais de déménagement et de garde-meuble.
  • Une vérification du dossier du locataire.
  • Une gestion de toutes vos démarches.
  • Une protection juridique.

À ces garanties essentielles, il est également possible d’associer une garantie sur les détériorations immobilières, afin d’être indemnisé(e) si vous vous apercevez à l’issue du bail que le locataire a endommagé votre logement.

Image
L'assurance loyers impayés peut également offrir une protection contre les dégradations. © LeoPatrizi - Getty images
L'assurance loyers impayés peut également offrir une protection contre les dégradations. © LeoPatrizi - Getty images

Quelles sont les conditions pour souscrire l’assurance loyers impayés ?

Si l’assurance loyers impayés offre une protection optimale, il s’agit malgré tout de réduire les risques au maximum, notamment au moment de choisir le locataire. Un bon assureur va vous proposer une vérification du profil du locataire, afin de savoir si ce dernier paraît fiable et solvable ou non. De plus, les exigences peuvent fluctuer, et le profil du locataire sera considéré comme solvable selon différents paramètres. Généralement, vous allez devoir fournir les documents suivants pour être assuré(e) après la sélection d’un locataire :

  • La copie de son justificatif d’identité.
  • La copie de son contrat de travail ou de son contrat d’apprentissage.
  • Ses trois derniers bulletins de salaire.
  • Un engagement de cautionnement pour les étudiants, les apprentis, et pour les baux meublés.
  • Des justificatifs qui attestent de la solvabilité du locataire.

Notez également qu’en cas de litige avec le locataire, il sera essentiel de respecter la procédure légale qui doit être mise en place à la suite d’un premier impayé. Commencez ainsi par adresser des relances écrites, une mise en demeure par LRAR, et enfin un commandement de payer par huissier. Il est essentiel de respecter cette procédure pour pouvoir être indemnisé en définitive.

Il est possible de souscrire une assurance loyers impayés en ligne et simplement.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
vue sur une rue pietonne entourée de bâtiments neufs
Louer
Les propriétaires de logements en location ou mis à disposition à titre gratuit doivent s’assurer que le nombre de personnes habitant dans leur propriété par rapport à la surface habitable ne...
Image
Il faut systématiquement informer l'assureur d'un changement de situation au sein de la colocation pour que les informations du contrat soit à jour. © svetikd - Getty images
Louer
La colocation a le vent en poupe et devient un mode d’habitation plébiscité par 58 % des étudiants. Comme toute location, il est nécessaire d’assurer la colocation, ce qui peut amener à s’interroger...
Image
Un propriétaire dont le locataire ne paye plus son loyer
Louer
Hausse de l’inflation oblige, les budgets des ménages les plus modestes sont mis à mal et les impayés de loyers se multiplient. Et c’est alors un véritable drame pour les propriétaires qui, alors même...