Vaut-il mieux acheter avant de vendre ou vendre avant d'acheter ?

30 mai 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Acheter avant de vendre ou vendre avant d’acheter, telle est la question. En réalité, la réponse n’est pas si simple. De nombreux paramètres sont à prendre en compte pour prendre la bonne décision.

Image
Acheter avant de vendre ou inversement : prenez en compte votre situation financière.
Acheter avant de vendre ou inversement : prenez en compte votre situation financière. © LisaStrachan - Getty Image

Sommaire

Si vous êtes déjà propriétaire de votre résidence principale et que vous souhaitez déménager pour changer de région ou acheter une plus grande surface, vous vous demandez certainement s’il vaut mieux acheter avant de vendre votre logement actuel ou opter pour la solution inverse. La bonne réponse à cette question dépend avant tout de votre situation financière et de l’état du marché immobilier au moment de réaliser votre acquisition.

24 mois

Si vous souscrivez un prêt-relais, vous avez 2 ans au maximum pour trouver un acquéreur.

Les avantages d’acheter avant de vendre

Si vous disposez d’économies suffisantes pour acheter un nouveau logement sans avoir besoin du fruit de la vente de votre logement actuel, l'option d'acheter avant de vendre est avantageuse à plusieurs titres. Cette solution vous permet notamment de ne pas passer à côté d’une belle opportunité si un bien répondant à tous vos critères de recherche se présente à vous. De plus, si vous achetez votre nouveau bien avant de vendre votre maison ou votre appartement actuel, vous pourrez réaliser les éventuels travaux nécessaires en toute tranquillité avant de vous installer. En achetant avant de vendre, vous évitez aussi de devoir louer un logement entre les deux transactions. En effet, en vendant leur résidence actuelle avant d’acheter, de nombreux propriétaires se retrouvent dans l’obligation de devoir louer un logement face à la difficulté d’en trouver un nouveau bien immobilier répondant à leurs critères de recherche. Une situation particulièrement récurrente sur les marchés tendus.

« Acheter avant de vendre permet d’éviter de devoir louer entre les deux transactions. »

Attention aux spécificités du prêt-relais

Si acheter avant de vendre peut apparaître comme une solution intéressante, elle n’est pas sans risque, en particulier si vous n’avez pas terminé de rembourser votre précédent crédit immobilier et que vous ne disposez pas des liquidités nécessaires pour acheter comptant votre futur bien. En effet, dans ce cas de figure, vous devrez souscrire un prêt-relais. Si ce dernier a l’avantage de permettre de financer l’acquisition de votre nouveau logement sans attendre la vente de votre bien actuel, les taux pratiqués pour un prêt-relais sont plus élevés que pour un crédit immobilier classique. Il faut compter une majoration située entre 0,10 à 0,30 %. De plus, sachez que le montant du prêt-relais ne couvre qu'une partie (entre 50 et 80 %) du prix d'achat de votre nouveau bien immobilier. Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut donc avoir conscience de ces risques avant de souscrire un prêt-relais.

80 %

Le prêt-relais ne peut pas couvrir plus de 80 % du prix de votre nouveau bien.

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
French

A la une !