Louer : un dossier bien ficelé

Logic-Immo 21 fév 2022
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Qui n’a jamais patienté dans la file d’attente interminable d’un deux-pièces convoité ? Pour obtenir une location, mieux vaut être prêt à dégainer sans tarder un dossier bien ficelé. Que doit-il vraiment contenir ? Que peut réellement exiger le bailleur ? Nos conseils pour bien se placer.

Image
Une première bonne impression passe par un bon contact « physique » et un dossier bien préparé.
Une première bonne impression passe par un bon contact « physique » et un dossier bien préparé. ©Antonio Guillem/Shutterstock
Sommaire

Ça y est, on vient de visiter l’appartement de nos rêves ! Le hic, c’est qu’à vue de nez, vingt autres personnes ont craqué pour le même. Inutile de se leurrer : une première bonne impression passe par un bon contact « physique » et un dossier bien préparé. Ce dernier doit être complet avant même de commencer les visites. La loi Alur de novembre 2015 a déterminé les documents légaux que le bailleur est en droit de demander pour louer son appartement.

Location : Ce que le dossier doit contenir

Pour s’assurer de notre solvabilité, le propriétaire va nous demander une série de documents faisant office de garanties, à présenter le plus tôt possible. Une pièce d’identité en cours de validité, notre contrat de travail (ou une attestation de notre employeur), précisant notre fonction, rémunération, et durée du contrat s’il s’agit d’un CDD, voire une promesse d’embauche en CDI. Il nous demandera aussi nos trois derniers bulletins de salaire, et notre dernier avis d’imposition. Si l’on est étudiant, il nous faudra présenter notre carte d’étudiant et/ou un certificat de scolarité. On pense aussi à prévoir les trois dernières quittances de loyer de notre bail précédent, ou une attestation de notre ancien bailleur déclarant que l’on a bien tout payé.

Location : Le point sur la caution

Le propriétaire va sans doute exiger que quelqu’un se porte caution pour nous. Cela peut être une personne physique ou morale. Dans le cas d’une personne physique, il faudra là encore, constituer un dossier présentant les conditions de ressources de la personne qui se porte caution, ainsi qu’un justificatif de domicile et/ou un acte de propriété. Dans le cas d’une personne morale, il faudra prévoir, selon l’activité, un extrait K ou K bis du registre du commerce et des sociétés, un extrait D1 original du registre des métiers ou encore un certificat d’identification INSEE.

Location : Ce que le bailleur n’a pas le droit de demander

En dehors de la liste proposée par la loi Alur, les autres documents sont considérés comme interdits car pas « indispensables », voire portant carrément atteinte à la vie privée. Quelques exemples ? Un dossier médical, un contrat de mariage ou une attestation Pacs, un jugement de divorce, un extrait de casier judiciaire, une carte d’assuré social, un RIB, ou encore une autorisation de prélèvement automatique. Bon à savoir aussi, le bailleur ne peut exiger un chèque de réservation pour l’appartement qu’il compte vous louer.

Cet article vous a été utile ?

Pouvez-vous nous préciser pourquoi ? (facultatif)

Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
Ces articles peuvent vous intéresser
A la une !
Image
vue sur une rue pietonne entourée de bâtiments neufs
Louer
Les propriétaires de logements en location ou mis à disposition à titre gratuit doivent s’assurer que le nombre de personnes habitant dans leur propriété par rapport à la surface habitable ne...
Image
Il faut systématiquement informer l'assureur d'un changement de situation au sein de la colocation pour que les informations du contrat soit à jour. © svetikd - Getty images
Louer
La colocation a le vent en poupe et devient un mode d’habitation plébiscité par 58 % des étudiants. Comme toute location, il est nécessaire d’assurer la colocation, ce qui peut amener à s’interroger...
Image
Un propriétaire dont le locataire ne paye plus son loyer
Louer
Hausse de l’inflation oblige, les budgets des ménages les plus modestes sont mis à mal et les impayés de loyers se multiplient. Et c’est alors un véritable drame pour les propriétaires qui, alors même...