« Les quartiers périphériques de Perpignan se sont fortement développés »

Mélanie Philippo
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

La ville de Perpignan, conviviale et animée, demeure le centre urbain des Pyrénées-Orientales. Jean Paul RIGAUD, directeur de Rigaud Immobilier Guy Hoquet, nous décrit le marché immobilier de cette agglomération à taille humaine.

Image
perpignan
Autour de la vieille ville de Perpignan, de nombreux quartiers résidentiels se sont développés. © xc-Shutterstock

Quel est votre secteur de travail ?

Nous intervenons sur l’ensemble de l’agglomération de Perpignan et sa périphérie immédiate. Cela représente déjà un secteur important à appréhender, puisque 3 000 et 3 500 ventes sont réalisées dans cette ville chaque année.

1 648 €/m²

C’est le prix moyen d’un bien immobilier à Perpignan.

Comment se porte le marché immobilier perpignanais ?

Le centre-ville de Perpignan n’a pas subi de baisse de prix. Il était déjà attractif avant la Covid, notamment pour les primo-accédants et les investisseurs en recherche de bons rapports locatifs. De plus, les biens anciens qui s’y trouvent font souvent l’objet de travaux de rénovation et d’amélioration énergétique, entraînant des déficits fonciers sur le plan fiscal et une augmentation de la valeur du bien.

« Perpignan offre une grande variété de biens accessibles à tous les budgets »

Jean Paul RIGAUD, directeur de Rigaud Immobilier Guy Hoquet

Quel est le profil type des acquéreurs qui s’adressent à vous ?

Plus de la moitié de notre clientèle est composée de couples âgés entre 35 et 45 ans, avec 1 ou 2 enfants. L’autre moitié est assez diverse. Nous recevons ainsi des demandes de jeunes actifs, de retraités ou d’étudiants.

1 585 €/m²

Il s’agit du budget moyen nécessaire pour s’offrir un bien dans le centre de Perpignan.

Quels sont les secteurs les plus recherchés de Perpignan et de ses environs ?

À Perpignan, nous avons beaucoup de clients qui recherchent les quartiers de la Promenade, de l’Espace Méditerranée ou encore celui de la place Catalogne. Tous sont des secteurs très verts du centre-ville, agréables à vivre. Les réseaux de bus sont très bien développés et permettent de rejoindre l’ensemble des communes de l’agglomération. Théâtre, marché, commerces, les habitants disposent de toutes les commodités et loisirs à proximité. Même les plages de la Méditerranée ne sont qu’à 15 minutes de route de l’hyper-centre. Les quartiers périphériques intéressent aussi beaucoup les acquéreurs. Récents, ils sont souvent composés de zones pavillonnaires et de belles villas individuelles. Ces dernières sont toujours prisées d’une clientèle extérieure au département. Bien évidemment, le critère principal à prendre en compte pour choisir le quartier reste le budget des acquéreurs.  

Image
jean-paul-rigaud
Jean Paul RIGAUD
Directeur
Rigaud Immobilier Guy Hoquet
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
A la une !
Image
Arrière pays Marseille
Près de chez vous
La vie y était déjà douce, mais depuis que Plus belle la vie y a pris ses nouveaux quartiers, Allauch est devenue le théâtre du tournage de la série à succès. Aux portes de Marseille, le village...