« Le marché se maintient à Saint-Etienne et ses environs »

03 mai 2021
Modifié
09 déc 2021
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin

Le marché immobilier de Saint-Étienne et de ses environs connaît une belle tendance haussière depuis quelques années déjà. Sylvie Tronchet, gérante de l’agence Tronchet Immobilier, nous donne quelques précisions.

Image
saint-etienne-logicimmo
À Saint-Étienne, les acheteurs profitent de prix de l’immobilier abordables. © EBASCOL – Shutterstock

Dans quel secteur géographique êtes-vous amené à intervenir ?

Sylvie Tronchet - Nous réalisons des prestations de location/gestion, syndic de copropriété et transactions sur le secteur de la plaine, de Saint-Etienne et ses alentours. Nous intervenons jusqu’au début de la Haute-Loire. Nous nous imposons cependant une certaine limite géographique afin de maintenir un service de qualité et de proximité. Une bonne connaissance de son secteur permet en effet une meilleure analyse du marché.

1 699 €/m²

Il s’agit du prix moyen des maisons à Saint-Étienne.

Quelle est la situation actuelle du marché immobilier stéphanois ?

Actuellement, les prix de vente se maintiennent. Nous constatons sur le secteur de la plaine du Forez que l’offre est toujours inférieure à la demande. Les biens au prix du marché se vendent donc très rapidement. Parfois nous trouvons un acquéreur parmi notre fichier client, avant même de diffuser une annonce. C’est pourquoi nous conseillons toujours aux personnes à la recherche d’un bien de prendre contact avec nos négociateurs, car la liste des biens à vendre évolue sans arrêt. Nous constatons également une progression sur le secteur stéphanois. Les prix étant attractifs, des investisseurs parisiens et lyonnais se présentent pour l’achat d’immeubles.

1 464 €/m²

C’est le budget nécessaire moyen pour s’offrir un appartement dans l’ancien à Saint-Étienne.

Quels sont les secteurs de Saint-Étienne et de ses environs les plus prisés ?

Il faut distinguer les ventes qui se font dans le cadre d’un investissement locatif et celles qui se font pour l’achat d’une résidence principale. Au niveau investissement locatif, le marché stéphanois se développe bien, car il a un fort potentiel du fait des prix attractifs. Le secteur de la plaine reste fortement prisé, car il assure une certaine sécurité pour les bailleurs. Les nouveaux projets qui se construisent maintiennent également l’attractivité de cette région. Pour ce qui concerne les résidences principales, nous constatons sans surprise que la demande se porte principalement sur les villas et les appartements avec terrasse, conséquence logique de la crise sanitaire que nous traversons.

Image
Sylvie Tronchet
Sylvie Tronchet
Gérante
Tronchet Immobilier
Partager sur
FacebookTwitterLinkedin
Plus de conseils
French

A la une !